Depuis quelques jours seulement, le réseau social américain #Facebook a mis à la disposition de quelques milliards d'utilisateurs à travers le monde un tout nouveau service : la possibilité de vendre et d'acheter sur sa plate-forme, à partir de son compte personnel. Avec la mondialisation et l'explosion des réseaux sociaux, les équipes du géant américain ont planché afin de proposer une alternative simple et rapide à d'autres sites d'#E-commerce. En effet, fidèle à son utilisation simple et épurée, #Marketplace permet de mettre en vente n'importe quel type de biens en quelques minutes seulement. Le réseau social sert déjà de support pour les échanges et les créations de groupes dans le but de vendre ou d'acheter des produits.

Publicité
Publicité

Mais pour le moment, seule une poignée de pays teste cette nouvelle fonctionnalité : les Etats-Unis, l'Australie, le Royaume-Uni et la Nouvelle-Zélande, uniquement sur l'application mobile. Si les résultats attendus sont positifs, cette grande nouveauté sera étendue à d'autres pays, comme la France, dans les mois prochains.

Marketplace sur Facebook, réel concurrent pour les sites de ventes existants ?

On connait déjà par coeur le site leader en la matière, e-Bay, véritable pionnier pour les transactions de toutes sortes. Egalement américain, ce dernier propose des ventes aux enchères de produits d'occasion mais surtout neufs. En France, celui qui sera le concurrent direct de Marketplace sera bien sûr Le Bon Coin, qui ne voit probablement pas d'un très bon oeil l'arrivée imminente du mastodonte d'outre-Atlantique.

Publicité

De là à trouver du travail directement sur Facebook, quitte à concurrencer également des sites de réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn ou Viadeo, il n'y a qu'un pas. 

Quelle sécurité pour les acheteurs sur Facebook ?

Le site américain permettra donc une facilité d'échanges entre vendeurs et acheteurs, mais est-il réellement à même de proposer ce service en toute sécurité ? Il existe en effet de nombreux risques d'arnaques, de mauvais payeurs ou de problèmes de livraison sur ce type de transactions. Pas sûr que Facebook soit en mesure de répondre à cette demande, le réseau social n'ayant "pas prévu de facilité de paiement ou de livraison sur Marketplace".