Alors que le pionnier du #Web est en phase de négociation de rachat avec Verizon, cela ne l'empêche pas de déposer des brevets comme le montre ce nouveau projet à propos de panneaux publicitaires intelligents. Que veut en faire l'entreprise ? En quoi consistent-ils ? Les réponses dans cet article. Si on passe les scandales de la société et son rachat par Verizon, Yahoo! est toujours dans l'actualité pour parvenir à se démarquer des autres en trouvant de nouvelles innovations. Aujourd'hui, elle a déposé un brevet concernant des panneaux publicitaires qui seront équipés de caméras, micros et capteurs biométriques pour avoir la capacité d'afficher des publicités ciblées dans la rue en se basant sur les paroles et le regard des passants.

Publicité
Publicité

Quand on sait que le pionnier du web dispose d'un certain savoir-faire dans le domaine de la publicité ciblée, il est donc logique qu'il se lance dans un tel projet qui pourra analyser certains mots-clés prononcés par les passants afin d'afficher une publicité convenant à la ou les personne(s) se trouvant ce fameux procédé. Sans compter que Yahoo! veut créer un profilage précis grâce à l'utilisation de données provenant de différents appareils (internet des objets) offrant une source illimitée d'informations et données prêtes à l'emploi.

Yahoo! : Concept intéressant mais pas nouveau

Cependant, ce projet a déjà été mentionné par d'autres marques mais n'avait pas été mis en place à cause des lois visant à encadrer la protection de la vie privée. On parle de plusieurs panneaux disposant de caméras, micros et autres capteurs qui pourraient nous analyser afin de réunir des données simplement pour nous proposer de la publicité.

Publicité

Sauf qu'il y a deux choses auxquelles il faut penser: la première c'est le piratage de ces données qui pourraient servir à des pirates pour contrer l'utilisation des panneaux ou arriver à trouver des informations sur les personnes étant filmées afin d'usurper leurs identités plus tard (même si c'est extrême, il faut y penser). La seconde c'est la Cnil qui explique que, selon une loi de 2010, ce genre de dispositif doit avoir au préalable son autorisation mais je ne pense pas que la société ne parvienne à l'obtenir aussi facilement si d'autres ont déjà essayé quand on sait que Yahoo! a espionné ses utilisateurs par le passé. #Yahoo! #Innovation