La reconnaissance faciale est vraiment une technologie intéressante et incroyable puisque, grâce à des algorithmes complexes, le système est capable d'utiliser des repères pour reconnaître le visage d'une personne en quelques secondes sauf quand on dispose du gadget dont nous allons parler dans cet article.

Des lunettes pour contrer la technologie

Nous devons ce gadget à une équipe de chercheurs appartenant à la Carnegie Mellon University de Pittsburg qui travaille sur ce procédé qui a la capacité d'induire les systèmes de #Reconnaissance faciale en erreur. En effet, grâce à des #Lunettes, il est possible de devenir une autre personne comme l'expérience a pu le montrer avec un homme les portant qui a été identifié comme étant l'actrice Milla Jovovich.

Publicité
Publicité

Bien sûr, dans le passé, d'autres dispositifs avaient été conçus pour troubler ce genre de système en envoyant une lumière aveuglante vers les détecteurs ou encore permettant de dissimuler une partie des traits faciaux. Néanmoins, le bémol dans cette histoire, c'est que le dispositif ne peut fonctionner qu'avec le logiciel de reconnaissance faciale Face++. Or, il en existe une multitude et comme les sociétés savent qu'ils existent des façons de contourner leurs systèmes, elles vont travailler sur ces fonctions afin de mettre en place des solutions permettant de faire face à ce contournement. C'est vraiment dommage pour les personnes qui souhaitaient se procurer ce produit afin de pouvoir avoir un certain répit dans leur vie privée.

Déclaration de Daniel Bilar

Daniel Bilar est expert en cybersécurité chez Visa et il explique que les systèmes parviendront à déjouer rapidement ce genre de leurres puisque chaque individu est doté d'une empreinte physique multidimensionnelle et que le visage n'en est qu'une partie.

Publicité

Donc, même si on essaie d'éviter la reconnaissance faciale, il est de plus en plus complexe d'éviter ce genre d'identification sauf si on décide de s'imposer une discipline permettant de faire face à toute épreuve, discipline qu'il faut, bien sûr, suivre à la lettre en prenant d'importantes précautions pour exécuter ce plan. Mais quoi que nous fassions, nous sommes continuellement sous surveillance et cette situation ne va pas aller en s'arrangeant  comme le fichier unique de biométrie que veut mettre en place le gouvernement français. #Capacité