Tatsumi Kimishima, le président de #Nintendo a tenu ce matin une conférence en direct du Tokyo Big Sight, où la date de sortie et le prix de la nouvelle console hybride de la marque ont finalement été révélés après des mois de suspens. C’est le 3 mars prochain que la Nintendo #Switch sera disponible en Europe, au tarif pressenti de 299€. Le bundle inclura la tablette et ses touches amovibles joy-con, des dragonnes et un support pour joy-con, un adaptateur secteur, un câble HDMI et un dock permettant le raccordement à un téléviseur. A noter que deux bundles seront proposés le 3 mars et diffèreront par la couleur des joy-con : gris pour l'un, bleu et rouge pour l'autre.

Avec sa Switch, Nintendo ambitionne à la fois de maintenir son leadership sur le marché des consoles portables où sa 3DS règne en maître, mais également de percer sur le secteur des consoles de salon largement dominé par Sony et Microsoft. Avec à peine 14 millions de Wii U écoulées dans le monde depuis son lancement en novembre 2012, Nintendo reste largement distancé par Sony et ses 49 millions de PlayStation 4, malgré sa sortie en novembre 2013.

Un lineup encore très flou

Si on ignore encore combien de jeux seront disponibles au lancement en mars, Nintendo annonce que plus de 80 titres sont d'ores et déjà en développement. Parmi eux, on notera surtout Super Mario Odyssey, nouvel opus en 3D qui sera disponible à la fin de l'année et Mario Kart 8 Deluxe, portage de la version Wii U annoncé pour fin-avril. Splatoon 2 sera quant à lui disponible cet été tandis que Fire Emblem Warriors et Xenoblade 2 ne disposent pas encore de fenêtres de lancement.

Particulièrement attendu par les joueurs,The Legend of #zelda : Breath of The Wild sera lui bien au rendez-vous le 2 mars prochain. Si des représentants de différents éditeurs tiers japonais sont venus témoigner de leur soutien envers la console, peu d'annonces vraiment croustillantes sont à se mettre sous la dent, si ce n'est de un grand nombre de portages - Dragon Ball Xenoverse 2, Ultra Street Fighter II pour ne citer qu'eux.

Jeu en ligne et dézonage

Comme à son habitude, Nintendo s'est montré avare en détails sur les spécifications techniques de la console mais indique toutefois une capacité de stockage interne de 32 go une autonomie de 2h30 à 6h en utilisation nomade. La Switch sera également dézonée, ce qui signifie qu'il sera donc possible de jouer à des jeux achetés à l'étranger sur une console française et inversement. Une inconnue demeure néanmoins quant aux titres au format numérique. Nintendo a aussi fait la démonstration de sa technologie Vibration HD, censé renforcer l'immersion grâce à une gestion intelligente des vibreur intégrés aux joy-con . On demandera à vérifier, tablette en main.

Dernière annonce majeure de cette conférence : la mise en place d'un service en-ligne payant, permettant de jouer en ligne, créer des groupes de discussion et de bénéficier de contenu exclusif chaque mois. Comme toujours, il faudra encore patienter pour avoir plus de détails sur son déploiement.

A deux mois de la sortie de sa console, les plans de Nintendo demeurent donc encore très vagues et il est difficile de se montrer enthousiaste par ces annonces. L'éditeur promet que de nombreux événements auront lieu à travers la France pour familiariser le public avec cette nouvelle machine. Le rendez-vous est pris.