Le crowdfunding - ou financement participatif - est vieux comme la fraternité : des amis ou toute personne concernée soutiennent un porteur de projet par un petit don financier. Les technologies numériques ont permis d’industrialiser et de généraliser ce modèle de solidarité. Le magazine Forbes estime que le potentiel de financement du crowdfunding s’élèvera à 1 000 milliards de dollars en 2020.

Les plateformes de crowdfunding (Reward Based) utilisent majoritairement le même mécanisme :

  • Les projets sont sélectionnés par les plateformes selon leurs différents critères (catégories, maturité...).
  • Les internautes participent ou contribuent pour un montant égal ou supérieur à une contrepartie choisie. Le porteur de projet conserve l'intégralité des droits. Les récompenses proposées en contrepartie sont non financières. Elles peuvent être symboliques, concrètes ou numériques, mais le plus souvent d’un coût plus faible que le montant de la contribution, afin de s'assurer le financement nécessaire du projet.Les collectes durent un temps limité pendant lequel les participations se cumulent dans le but d'atteindre ou de dépasser l'objectif minimal déterminé par l'auteur ou le producteur du projet.

Aux Etats-Unis,

Le leader mondial du crowdfunding, Kickstarter, a récolté plus de 2 milliard de dollars depuis sa création.

  • Plus de 10 millions de crowdfunders ont contribué à une campagne sur Kickstarter
  • 70 % des crowdfunders sur Kickstarter sont des hommes
  • 30 % des crowdfunders sur Kickstarter sont des femmes
  • 58 % des crowdfunders sur Indiegogo sont des hommes
  • 42 % des crowdfunders sur Indiegogo sont des femmes
  • La moitié des crowdfunders américains ont entre 25 et 45 ans
  • La collecte moyenne s’élève à 7000 dollars et dure 9 semaines

Mais attention au mirage

La révolution numérique offre les outils nécessaires pour exprimer sa créativité, même sans apport financier.

Publicité
Publicité

C'est le retour d’un système sain, concret et viable de financement. Mais, il n’y a pas de bons artisans sans bons outils, comme il n’y a pas de solution miraculeuse ou de formule magique. C’est au porteur de projet de conquérir sa liberté de créer et d’entreprendre en allant vers son public et son marché, mais pour cela, il faut pour cela qu’il ait les connaissances et les armes pour le faire. Cela demande préparation et engagement ! Loin des chiffres de projets stars atteignant des sommes dépassant le million de dollars, la majorité des projets sont au-dessous des 10.000 dollards.

Sur Kickstarter, la collecte moyenne d’une campagne qui réussi est de 7825 USD. 72% des campagnes réussies sur Kickstarter ont obtenu moins de 10 000 USD auprès de moins de 100 contributeurs. Si vous avez une bonne idée, à vous de jouer pour la faire connaître.

Publicité

Savoir faire et faire savoir, sont les clefs ! #futur #Finance #Innovation