Cela vous est certainement déjà arrivé de râler car une voiture se trouve à cheval sur deux emplacements, contre un automobiliste pressé qui s'est garé en double-file et bloque ainsi la circulation, ou encore de trouver injuste qu'une personne tout à fait mobile soit stationnée sur une place réservée aux handicapés. Ce genre de situation énerve au point qu'on espérait presqu'un agent de police passe par là et le verbalise pour sa mauvaise conduite. Et bien, Park Management a pensé à ces citoyens qui souhaitent signaler les abus. Cette société de parking, basée en #Angleterre, vient de créer son application, intitulée i-Ticket, qui permet de dénoncer les véhicules garés dans l'illégalité. Mais le plus étonnant, c'est qu'elle les récompense pour cela ! Effectivement, si un automobiliste est repéré en train de braver la #Loi ou de gêner le bon fonctionnement d'un parking, l'utilisateur dénonce et empoche la somme de 10 £. Soit l'équivalent de 11,71€.

Comment fonctionne cette application ?

L'application i-Ticket fonctionne tout simplement en photographiant le véhicule en stationnement illégal avec son #Smartphone (la plaque d'immatriculation bien visible) afin de prouver l'infraction. Le mauvaise conducteur recevra alors une amende d'un montant de 60£ (qui peut être majorée jusqu'à 100 £ si le mauvais conducteur ne paye pas dans les 14 jours suivants l'infraction) et le délateur recevra la somme de 10£ pour son acte de citoyenneté. Bien sûr, toute délation sera tenue au secret grâce à la confidentialité promise par la société.

La délation pour de l'argent est-elle morale ?

L'association d'automobiliste RAC dénonce cette pratique. Simon Williams , son porte-parole, parle même "d'un véritable chaos entre les automobilistes et les piétons qui vont être attirés par cet argent facile." De plus, cette application permettrait aux sociétés de parkings privés de réduire leurs coûts en incitant les citoyens à faire leur travail à leur place.

Et vous, seriez-vous vous prêt à dénoncer un stationnement illégal pour 10 € si l'application existait en France ?