La Technologie nous envoie dans le futur avec le #Taxi volant #Airbus. Alternative à la densité urbaine et aux engorgements routiers le constructeur aéronautique Airbus a développé deux projets de transport volant. Le premier s'appelle Vahana et pourra transporter des marchandises ou une seule personne. Le second s'intitule CityAirbus et pourra transporter plusieurs passagers, comme un taxi. Le PDG d'Airbus, Tom Enders, espère produire un prototype pour une personne avec chauffeur d'ici fin 2017 pour un service opérationnel en 2020. Pour ce dernier "avec le vol, vous n'avez pas besoin de dépenser des milliards dans des ponts et des routes". C'est un moyen de déplacement calme, sans émission polluante, d'un prix concurrentiel qui devrait se développer rapidement dans les grandes villes.

Publicité
Publicité

La voiture volante: un marché concurrentiel

Les réflexions sur le trafic des taxis dans les capitales pour limiter la pollutions et les bouchons sont très actuelles. En effet les grandes villes cherchent désespérément des solutions pour fluidifier le trafic. L'aérien semble donc une solution jouable pour les grandes villes. Avec le Vahana et le CityAirbus, Airbus pense délivrer la circulation en ville. Nous pourront ainsi nous déplacer d'un point à un autre à bord de taxis volants électriques et automatisés donc sans pilote.

Airbus n'est pas le seul sur le marché à travailler sur un tel projet. En effet l'Ehang 184 devrait faire cet été son premier essai à Dubaï qui a décidé de faire de ce mode de transport 25% de son trafic futur. Pour info la société chinoise Ehang est spécialisée dans la construction de drones; ce dernier acceptera un poids maximum de 100kg.

Publicité

D'autres start-up sont sur des projets similaires comme Joby Aviation (USA), Google, ou Aeromobil (Solvaquie) et propose des véhicules tout aussi excitants.

Reste à convaincre les autorités que les engins sont sûrs et capables de voler électriquement sans chauffeur et sans risque à basse altitude au dessus des villes et de nos têtes...