Bordelais accros aux nouvelles technologies, bonjour ! A partir de juillet prochain, vous pourrez utiliser la 3G et la 4G lors de vos déplacements. Les réclamations étaient nombreuses quant à ce problème de réseau. C'est pourquoi depuis 2016, la SNCF a décidé d'installer le #Wifi dans les #transports ferroviaires. Les premiers à en avoir bénéficié sont ceux de la ligne Paris-Lyon. Les passagers du Paris-Lille pourront eux en profiter dès juin.

Des nouveautés sur tous les plans

Par ailleurs, la #SNCF a décidé de mettre l'accent sur les nouvelles technologies : D'ici le début de l'année 2018, plus besoin de billets papiers ni de téléphone chargé.

Publicité
Publicité

Vous pourrez présenter votre smartphone même si vous n'avez pas d'applications en rapport avec la SNCF, pour faire valider votre trajet. Une sorte de pass navigo parisien mais version ferroviaire. Votre téléphone vous permettra de franchir les portiques et de justifier de votre achat. Il permettra également de limiter au maximum les risques de fraudes, l'homme n'étant pas infaillible.

Il sera également possible d'enregistrer son abonnement comme la carte jeune avec sa photo directement sur son téléphone. Plus de crainte de perte ou de recherche dans un sac à main bien trop rempli. Par ailleurs, l'application va être repensée pour être plus adaptée à tous les écrans. En septembre, les usagers pourront s'identifier grâce à leur adresse mail ce qui évitera les nombreux codes et références à donner jusqu'alors.

Publicité

Dans la puce de votre téléphone seront enregistrés tout vos billets achetés. "Si votre téléphone est déchargé vous ne pourrez plus allez sur votre Facebook, mais vous pouvez quand même prendre votre train !" rigole Jade Vallies, directrice de ce programme à la SNCF.

Ce nouveau système sera d'abord lancé sur le réseau francilien. Les TGV et intercités suivront le mouvement. Par ailleurs, les usagers du RER peuvent profiter de ce système même si certains se plaignent de la lenteur. L'objectif final est de l'étendre aux TER. La SNCF compte bien étendre le wifi gratuit à un maximum de gares. Sur toutes les gares du réseau (3000 exactement), 253 en disposent déjà. Un autre objectif de la SNCF de doubler le nombre d'utilisateurs de son application qui compte aujourd'hui 6 millions de téléchargements et 20.000 connexions par mois. Jusqu'alors les différents réseaux sont détenus par Orange. Il faut savoir que la SNCF avait promis ce grand changement en 2014 et qu'il devait être réalisé pour 2016.