L'Electronic Entertainment Expo qui s'est déroulé du 13 au 15 juin 2017 à Los Angeles a clairement envoyé du lourd. #Nintendo, Microsoft et Sony ont joué becs et ongles pour nous satisfaire et nous ont régalé de teasers, tous plus alléchants les uns que les autres, notamment Nintendo, qui a déçu lors de l'édition 2016. A t-il compris de ses erreurs ? Ou au contraire a t-il continué sur sa lancée ? Mon verdict.

Nintendo était clairement attendu au tournant cette année, après l'échec de la wiiU dont les ventes ont été catastrophiques. La faute probablement à un manque crucial d'éditeurs tiers ou encore à une tendance à se reposer sur ses lauriers, près de 12 jeux Marios étant sortis sur la console.

Publicité
Publicité

De nombreuses personnes pensaient même que si Nintendo ne changeait pas de tactique pour cet E3 2017, la firme au plombier moustachu allait sonner le glas de la magie vidéoludique que nous avions connu depuis les années 80.

Une tendance à rester sur ces acquis

Nintendo a fermé la marche de cette édition, en présentant ses pépites le 13 juin à 16h, heure locale en mettant en avant la Nintendo Switch, déjà en rupture de stock dans beaucoup de pays. Bien que Nintendo ait créé une nouvelle firme avec Arms! dont la sortie est prévue courant juin, la firme au plombier moustachu s'est contentée de relancer ses anciennes séries. Un nouveau Yoshi dont le titre reste inconnu à ce jour qui prendrait l'apparence d'un jeu 2D pouvant alterner les phases recto et verso d'une feuille de papier, à la manière d'un Paper #Mario; un nouveau Kirby, sobrement intitulé Kirby 2018 dépourvu de la fonction "pinceau arc-en-ciel" jugée bien trop compliqué par les joueurs, ce Kirby reviendrait aux bases de la série ou encore un nouveau pokémon dont on ne sait rien actuellement.

Publicité

La killer app: Super Mario Odyssey

La où Nintendo a brillé, c'est clairement sur le teaser du nouveau Mario 3D, Super Mario Odyssey, prévu pour le 24 octobre 2017. On y retrouve Mario dans un décor presque réaliste, à la manière d'un GTA. L'originalité de cet opus réside en la transformation de Mario en casquette qui lui permettra de prendre l'âme de divers monstres ou encore objets, mais également de s'en servir comme une arme pouvant activer des interrupteurs, ou encore atteindre des zones inaccesibles. Malgré le coté plutôt réaliste qui déplaira à certains, ce nouveau Mario 3D risque de détroner l'aura du célébrissime Super Mario 64, ayant révolutionné le monde du jeu vidéo. Ce jeu justifie à lui seul l'achat de la Nintendo Switch, c'est pour cela que selon moi, Nintendo à remporté cette 23ème édition de L'E3. #E32017