Alors que la très renommée entreprise finlandaise a été le leader incontesté de la téléphonie mobile pendant une douzaine d'années entre 1998 et 2011, #Nokia traverse depuis 2012 une grave crise qui l'a amenée à se séparer de sa division "terminaux mobiles" pour concentrer ses efforts sur sa division "réseaux" Nokia Solutions and Networks. Et c'est bien dans le domaine de l'infrastructure des réseaux largement revisité que Nokia espère faire fort avec ses nouveaux joyaux de la communication #Web, des routeurs ultra-rapides développés avec les technologies d'Alcatel racheté environ 15,6 millions de dollars en 2016. Un véritable coup de maître pour la multinationale qui a ainsi anticipé la forte croissance à venir du débit des échanges dans le monde.

Publicité
Publicité

Rappelons ici que les droits de la marque de téléphones portables Nokia appartiennent depuis 2016 à la société finlandaise HMD Global.

Ce que propose Nokia aux géants du Web et aux opérateurs de Télécoms

C'est beaucoup plus de débit de communication car la vitesse dans la transmission des données, il n'y a que ça qui compte pour Amazon, Facebook ou encore Google. En effet, à l'heure du numérique et du tout connecté, le partage de données se doit d'être quasi-instantané pour le plus grand plaisir de millions d'utilisateurs. Ainsi, avec son routeur 7750-SR présenté le 14 juin à San-Francisco, Nokia pense pouvoir se mettre au diapason des contraintes posées par la mise en place de la prochaine génération de communications mobiles et de la réalité virtuelle. Capable alors d'atteindre sur un seul slot une vitesse de 4,3 Téra-octets/sec, ce routeur d'un nouveau genre surclasse très largement le modèle star de Juniper qui, avec ses 3 Téra-octets/sec, était jusqu'ici considéré comme le routeur plus rapide du monde.

Publicité

Nokia se propose en même temps d'équiper les opérateurs #Télécoms qui ne peuvent se défaire de certaines installations pré-existantes indispensables à assurer l'exécution de service nécessitant une compatibilité avec d'anciens produits. Ces opérateurs pourront ainsi doubler facilement leur débit de partage de données.

Nokia, l'équipementier du futur

En concrétisant son annonce, il ne fait plus aucun doute que Nokia disposera de la capacité de transmission la plus performante jamais atteinte. Et avec une crédibilité ainsi établie, le géant des infrastructures réseaux pourraient très vite faire la part belle à ses concurrents Cisco et Juniper et conquérir le coeur du marché des géants du Web.

En plus, Amazon vient de réaliser la grosse acquisition de son histoire en rachetant Whole Foods pour presque 14 milliards de dollars.