#Amazon est une #librairie en ligne qui est également spécialisé dans le #commerce en détail. Le moins que l’on puisse dire est que c’est l’une des entreprises parmi les plus prospères au monde. Mais sa principale qualité est qu'il s'agit d'une compagnie qui a beaucoup d’ambition et est en constante évolution. Parlons maintenant des futurs projets de la plus grande bibliothèque en ligne prévue par Amazon.

Les nouvelles acquisitions d’Amazon.

L’expérience a déjà montré que l’on ne peut pas tout acheter en ligne. En effet, avant d’acquérir certains objets, il faut impérativement les avoir vus physiquement. C’est notamment le cas pour certains matériaux de construction ou électroménagers.

Publicité
Publicité

Ainsi, l’ambition du géant du commerce de détail est d’acquérir l’entreprise Sears Holdings, spécialisée dans la vente d'appareils populaires de la marque Kenmore. En faisant cet achat, l’objectif d’Amazon est de se spécialiser dans la vente des objets d’installation et de décoration maison, au détail.

La deuxième entreprise qu’Amazon envisage d’acquérir est « Whole Foods », spécialisé dans l’épicerie. Celle-ci dispose de 450 magasins à travers le monde. Pour cette acquisition, Amazon aurait mis sur la table un chèque de 13,7 milliards de $. En faisant cet achat, le géant du commerce de détail a l’ambition de devenir un grand centre de distribution d’épiceries pour des clients vivant dans des quartiers haut de gamme. Le troisième secteur qui intéresse la plus grande bibliothèque en ligne est le secteur de livraison des repas aux entreprises.

Publicité

Le quatrième secteur dans lequel Amazon pourrait investir est le bancaire. Il est vrai que, par le passé, la plupart des banques américaines ont été réticentes quant au fait de s’associer aux géants de la Silicon Valley. Mais, aujourd’hui, la mentalité aurait changé. Ainsi, les rumeurs les plus folles disent qu’Amazon serait sur le point d’acquérir la banque américaine « Capital One ».

Il convient de rappeler qu’Amazon n’est pas novice dans le secteur bancaire. La preuve en est que son service Amazon Market Place fonctionne pratiquement comme un service bancaire. En effet, il permet aux consommateurs d’acheter des biens auprès de marchands tiers. Concrètement, lorsque vous utilisez Amazon pour acheter un livre épuisé dans une librairie de la marque, le service Market Place vous permet d’acheter le livre en payant directement au vendeur se trouvant en Europe ou aux Etats-Unis. Amazon offre également des prêts aux petites et moyennes entreprises. Par exemple, le mois dernier, Amazon annonce leur avoir prêté 3 milliards de $.

Publicité

Enfin, l'entreprise aurait l’ambition de devenir un courtier immobilier.

Amazon: une entreprise qui fait peur à ses concurrents.

A chaque fois que le géant de la librairie en ligne dévoile ses ambitions d’expansion, les entreprises qui évoluent déjà dans un secteur bien donné prennent peur. Par exemple, lorsqu’Amazon a annoncé son intention de se lancer dans le domaine immobilier, l’entreprise Zillow a vu le prix de son action chuter spectaculairement. Il en est de même pour les entreprises Blue Apron et Kroger, spécialisées respectivement dans la livraison des repas aux entreprises ainsi que l’épicerie.