Le 12 juillet, Apple qui se trouvait dans une bataille judiciaire l'année dernière, a annoncé qu'elle allait construire son premier data center en #Chine, dans la province de Guizhou. Cette annonce fait suite à la loi adoptée par Pékin en novembre 2016. Les entreprises étrangères sont désormais obligées à stocker les données de ses utilisateurs sur le sol chinois. Cette loi est entrée en vigueur le 1er juin dans le but de lutter contre les hackers et le terrorisme. Les entreprises étrangères doivent donc stocker les informations personnelles de leurs clients ainsi que les données sur les affaires sur le sol de la 2è économie mondiale. Cette loi oblige également les services cloud à être gérés par des compagnies locales.

Publicité
Publicité

Pour cette construction, #Apple s'est associé avec l'entreprise locale de services Internet Guizhou-Cloud Big Data Industry. Cela lui permet d'assurer le respect des lois strictes de cybersécurité. Le centre de données qui est 'un lieu permettant de faire transiter les données des différents services' servira à Apple pour iCloud, iTunes Store, App Store, Apple Music et d'autres. Par ailleurs, Apple sauvegarde les données iCloud cryptées sur des serveurs internes depuis 2015 avec les serveurs de China Telecom.

Ce projet de construction qui fait d'Apple la première firme étrangère à se conformer à la loi fait partie de son plan d'investissement de 1 milliard de dollars par province. Ce centre de données n'aura de pas de backdoor ou porte dérobée. De plus, il n'y aura pas d'accès privilégié pour le gouvernement lui permettant d'accéder aux données des utilisateurs.

Publicité

Ce data center sera bénéfique pour les utilisateurs chinois étant donné qu'ils auront de meilleurs débits ainsi qu'une meilleure fiabilité par l'intermédiaire des serveurs qui sont proches. De plus, la rapidité et la fiabilité des produits Apple et des services Internet seront améliorées alors qu'Apple avait eu des problèmes d'obsolescence avec iOS10.

Un nouveau data center pour l'Europe

Apple prévoit aussi de construire un centre de données center en Europe. Il s'agira du 3ème data center de la firme américaine construit en Europe après celui se trouvant à Athenry en Irlande et à Viborg au Danemark. Ce nouveau projet de 920 millions d'euros d'investissement sera installé à Aabenraa au Danemark et fonctionnera avec des énergies renouvelables. Pour le premier data center au Danemark, Apple n'avait investi que 850 millions d'euros. Par ailleurs, ce second data center danois sera utilisé pour les services en ligne comme iTunes, App Store, Siri, Plans et iMessages. Apple n'est pas la première entreprise américaine à utiliser l'alimentation avec des énergies renouvelables.

Publicité

#Google, qui a fait construire un data center dans la ville d'Eemshavenn aux Pays-Bas a conclu un accord avec Eneco, société spécialisée dans la production d'énergie verte pour alimenter son data center. Ce dernier qui est entré en service en 2016 correspond à un investissement d'environ 600 millions de dollars. Il s'agit de la quatrième installation de Google. Le nouveau data center d'Apple sera quant à lui construit vers 2019.