#Elon Musk, CEO de Tesla et du programme SpaceX, a annoncé dans un tweet inquiétant les raisons d’une 3ème Guerre Mondiale. Selon lui aucun doute : C'est à cause de la course à l’#Intelligence artificielle que se déclenchera la WW3...

« La Chine, la Russie, et bientôt tous les pays forts en technologies informatiques. La course à la supériorité en IA à l’échelle nationale, est à mon avis la cause la plus probable d’une 3ème Guerre Mondiale. »

Ce tweet du CEO, qui n’a par ailleurs jamais caché ses craintes quant aux dangers de l’IA [VIDEO], fait écho au discours qu’a tenu Vladimir Poutine ce 1er septembre (jour de la rentrée scolaire en Russie) face à des étudiants lors d'une "leçon de sciences".

Publicité
Publicité

Selon le président russe, « L’Intelligence Artificielle est le futur, non seulement pour la Russie mais pour toute l’humanité. (L’IA) apporte d’énormes opportunités, mais aussi des menaces difficiles à prévoir. Celui qui deviendra le leader dans ce domaine deviendra aussi le maître du monde.»

Le président russe se veut cependant rassurant sur le plan diplomatique et pense qu’aucune nation ne devrait obtenir le monopole de l’IA : « Si nous devenons leaders en la matière, nous partagerons notre expertise avec le monde entier, de la même manière que nous partageons aujourd’hui nos technologies nucléaires ».

Elon Musk, quant à lui, est sans équivoque, l’Intelligence Artificielle est bien plus inquiétante que les essais nucléaires de la Corée du Nord.

Selon le CEO, la recherche en armement qui découle de l’IA est le facteur le plus à craindre (cyber-armement, essaims de drones autonomes...

Publicité

aussi en appelle-t-il à une véritable régulation.

Récemment, Elon Musk, ainsi que 116 entrepreneurs et industriels ont présenté une pétition aux Nations Unies, afin d’ouvrir le dialogue sur la meilleure façon de préparer cette inévitable transition, que lui et ses confrères qualifient déjà de « 3ème révolution technologique de l’armement », après la poudre à canon et la bombe nucléaire.

Musk et ses confrères souhaitent tout bonnement bannir ces "robots tueurs".

La lettre est alarmante : "Une fois développées (les armes létales autonomes) ouvriront la voie à des conflits d'une ampleur jamais vue auparavant, et dans des délais bien plus rapides que la compréhension humaine." (...)

"Elles peuvent être des armes de terreur, des armes que les despotes et les terroristes pourront utiliser contre les populations innocentes, des armes qui une fois piratées pourront agir de façon indésirable. Nous avons peu de temps pour agir. Une fois cette boîte de Pandore ouverte, il sera difficile de la fermer."

Et de conclure en demandant aux Nations Unies de "trouver un moyen de nous protéger, tous, contre tous ces dangers"...

Publicité

#technologie