Pendant ces huit premiers mois, on a eu droit à certaines des plus grandes créations de la télévision américaine, autant qu’à ses pires échecs. Il faut savoir faire le tri dans cette vague d’informations et de critiques contradictoires. Bien que certains facteurs d’évaluation restent subjectifs, quand on assiste à un véritable chef d’œuvre du petit écran, on s’en rend (très) vite compte !

Les plus grands noms des récentes années font un retour fracassant, mais sans faire d’ombre aux petits nouveaux qui laissent parfois sans voix… Suite à des problèmes de délai, les réalisateurs du très populaire « Game of Thrones » ont pris l’initiative de raccourcir leur septième saison.

Publicité
Publicité

Jusque-là, on n’est pas déçus. Le résultat : des combats à couper le souffle, un narratif plus soutenu, et le retour tant attendu des dragons à Westeros. Côté super-héros, la première saison de « Legion » fait honneur à l’un des mutants (de l’univers des « X-Men ») les plus difficiles à adapter à la télévision. Aubrey Plaza et Dan Stevens y interprètent leurs rôles avec brio… « Twin Peaks » est revenu pour une troisième saison, après 27 ans d’absence, et n’a rien perdu de son intensité ! David Lynch se cimente d’autant plus, avec ce grand succès, en tant que l’un des plus grands réalisateurs de notre époque. Netflix atteint des hauts et des bas, et la première saison de « Glow » se place définitivement au sommet. Le choix audacieux d’un univers de catch féminin des années 80 n’a pas entaché le succès prématuré de cette électrifiante comédie, qui nous réserve encore de belles surprises.

Publicité

La série « Fargo », inspirée du film des frères Coen, continue de relever le niveau à chaque saison… Après Martin Short et Patrick Wilson, (pendant les saisons 1 et 2) Ewan McGregor, Marie Elizabeth Winstead, et David Thewlis offrent quelques-unes des meilleures performances de leur carrière, et c’est peu de le dire… Les effets spéciaux, la réalisation, les dialogues, les jeux d’acteurs, (à part, peut-être, le maquillage) c’est à se demander si on peut trouver un seul point faible à la première saison de « American Gods ». Cette adaptation télévisée du roman de Neil Gaiman a tout ce dont on peut rêver, mais reste en-dessous des radars à cause d’un narratif parfois complexe... Âmes sensibles, s’abstenir…

Mentions honorables : « Fear The Walking Dead », « Westworld », « Preacher », "Atlanta".

Séries TV: Le revers de la médaille

Les retours ne sont pas toujours triomphants, et pour cause, on assiste à trois échecs notoires, (qui auraient pu être évités) et trois autres, auxquels on s’attendait un peu plus.

Publicité

Burrows et Scofield reviennent pour une cinquième saison de « Prison Break », qui déçoit à (presque) tous les niveaux. Le scénario d’évasion redondant commence à fatiguer les audiences, qui espéraient trouver une série revitalisée, mais rentrent bredouille… Netflix s’allie encore à Marvel pour une quatrième série, sur six au total, (en comptant « The Defenders » et « The Punisher », prévues en fin d’année) et froisse les critiques du monde entier. La série « Iron Fist » perpétue une multitude de stéréotypes considérés racistes, et attribue le rôle principal (que le grand public espérait être asiatique) à Finn Jones, alias Ser Loras, de « Game of Thrones ». Une belle déception à rajouter à la liste, pour les séries de Marvel… Une nouvelle tentative d’adaptation, du grand au petit écran, a échoué…

Le potentiel d’un reboot de « Training Day », avec le succès de « Lethal Weapon », semblait pourtant certain. On y retrouve le cliché répétitif du bon et du méchant flic, au lieu d’une nouvelle approche sur les personnages d’origine, et c’est bien dommage… Encore une série policière, (on en a jamais assez) qui porte cette fois sur un pathologiste civil venant en aide à la police de Miami. Il ne s'agit pas que de réalisation, mais l’ensemble de la série « Rosewood » reste plat, prévisible, et sans grand intérêt d’une saison à l’autre. Malgré un casting correct, et un succès d'audience, les critiques n'approuvent pas « Star », le nouveau concept de la chaîne Fox. A l’inverse de la série « Empire » dont elle s’inspire, « Star » déçoit par un scénario mal écrit et un jeu d’acteur décevant, qui résultent de scènes difficiles à prendre au sérieux… Pour clôturer ce palmarès, on assiste au retour de Matthew Perry et Katie Holmes au petit écran, dans « The Kennedys – After Camelot ». Voilà un titre plutôt long, pour un résultat plus que décevant. Katie représente la lueur d’espoir de la série, dans son rôle de Jackie Kennedy, mais le casting n’est définitivement pas au point. D’ailleurs, l’écriture du scénario laisse presque autant à désirer. Ce sera difficile à rattraper pour « Reelz », la jeune chaîne américaine…

Mention honorables : « Emerald City », « Ransom », « APB ». #2017 #Séries TV #Etats-Unis