Publicité
Publicité

Harvey Weinstein, le producteur américain le plus influent, est accusé d'être un prédateur sexuel [VIDEO] par des dizaines d'actrices, mannequins, ou célébrités féminines comme Angelina Jolie [VIDEO], Asia Argento, Gwyneth Paltrow, Léa Seydoux ou encore Cara Delevigne. Et le scandale est international puisque les témoignages se multiplient aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, mais aussi en en France, où l'actrice #Florence Darel délivre sa douloureuse expérience avec #Harvey Weinstein devant les caméras du Quotidien et du Journal de 20 Heures.

Le même mode opératoire

En recoupant les témoignages des victimes, nous nous apercevons que Weinstein utilise le même mode opératoire pour toutes ses proies.

Publicité

Le production de 65 ans les entraîne dans sa chambre d'hôtel, les contraint ensuite à le regarder prendre sa douche nu, puis demande des faveurs sexuelles contre des rôles au cinéma. C'est exactement ce qui est arrivé à Florence Darel qui raconte son calvaire et confirme par la même occasion les accusations contre le sexagénaire : "En 1995, Harvey Weinstein m'a contacté via mon agent en prétextant un projet professionnel. Je me retrouve au Ritz où il m'attend dans sa suite alors que sa femme est dans la pièce à côté. Il me fait très vite comprendre qu'il veut que je sois sa maîtresse, comme si il me proposait un deal." #Angelina Jolie