Publicité
Publicité

Après un épisode 109/110 mémorable [VIDEO], on était en droit d'attendre quelque chose d'un niveau assez élevé pour le gros combat suivant opposant #Jiren a Hit, la Toei a-t-elle réussi son pari ? Eh bien plus ou moins ! malgré quelques défauts, cet épisode 111 reste un bon épisode que nous allons vous décortiquer ici.

Comme prévu on sent encore un peu des surprises issues de l'épisode special puisque l'#Anime peut se servir de plusieurs des excellentes bandes son introduites dans celui-ci. L'animation et le graphisme bien loin d'être au niveau de l'épisode précédent restent tout de même relativement corrects surtout qu'un bon travail de réalisation a été fait. En effet, le rendu des techniques de Hit est vraiment bon dans cet épisode, soulignant le coté imprévisible du Toki Tobashi que Jiren parvient pourtant à contrer avec une facilité déconcertante.

Publicité

L'épisode n'est pas non plus exempts de défauts. Par exemple l'abus d'utilisation de "c'est mon travail" casse l'effet mythique de la tirade de l'assassin en plus d'appauvrir les dialogues. D'un autre coté, on sent qu'un travail un peu plus profond à été fait sur les personnages et les enjeux. En effet, le fait que ce ne soit pas notre héros mais tout de même un personnage qu'on apprécie qui affronte Jiren nous permet de nous inquiéter car contrairement à Gokû, Hit peut très bien être éliminé sans problème.

L'autre propos intéressant est la tentative de montrer un coté un peu plus "humain" de Hit qui est un assassin. Ce que Hit entend par faire son travail c'est de protéger son univers, il s'occupe aussi de remotiver les petits saiyans. Sous ses airs sombre et sûr de lui, il essaie de protéger son monde et de tenter des choses qu'il n'aurait jamais imaginer, il se comporte comme un héros, comme Gokû.

Publicité

Et pourtant pour Jiren le justicier, il ne s'agit que d'un assassin et forcément un être fort mais méprisable, le contraste est intéressant !

Jiren clairvoyant ou surconfiant ? Et Freezer ?

Au final Hit est éliminé par la force brute de Jiren, laissant son univers seul mais motivé par son "héritage" [VIDEO], même Champa ne peut rien dire au combattant. Si Jiren a réussi à battre Hit par la force brute de son aura, il a trop sous estimé le personnage. En effet sa technique secrète immobilisante avait de quoi venir à bout du gris s'il avait eu quelqu'un de suffisamment puissant pour finir le travail (Gokû, Vegeta ou Freezer...) C'est là qu'on sent que le coté Battle Royale n'est pas assez présent, Freezer aurait en temps normal sauté sur l'occasion d'éliminer cet inquiétant adversaire qui l'a même poussé à donner son énergie à Gokû... Jiren finit par reprendre sa méditation, jugeant qu'aucun adversaire de valeur n'est présent sur le ring... et Freezer ? et Vegeta ? Au final il faut sûrement partir du principe que même Hit n'est pas un adversaire suffisant pour le grand Jiren et qu'il a juste enchaîné le combat sans quoi il se serait mis à méditer après la défaite de Gokû.

Publicité

Un adversaire intéressant pour Jiren doit sûrement posséder le potentiel de maîtriser l'Ultra Instinct... Qui sera le prochain à se montrer digne ?!

N'hésitez pas à donner votre avis sur l'épisode en commentaire sur Facebook @DB.Team.FR ou sur Twitter @DBSBlastingNews ! #Dragon Ball Super