Publicité
Publicité

Ce qui rend cet épisode encore plus cool c'est qu'au final on en attendait pas grand chose. Un épisode post Jiren vs Gokû [VIDEO] où le Saiyan doit encore récupérer des forces, avec un staff assez modeste, et pourtant ça fonctionne, pourquoi..?

C'est un épisode relativement vide en soi mais pas inutile. DBS 113 est rempli de scènes de combats intéressantes et les personnages sont très bien retranscrits en terme de caractère. Ce qu'on retrouve dans cet épisode c'est du rythme et de l'impact, de plus cette place d'adversaire/maître/adulte accordée à un Gokû sûr de lui mais ne sous estimant pas les femmes Saiyans donne une excellente interprétation du personnage. On est entre les deux, suivant #Caulifla et souhaitant qu'elle se dépasse, tout en profitant de la classe de notre héros, ne serait-ce qu'avec des petits détails comme lorsqu'il bloque la pierre sur la fin d'épisode, l'air grave.

Publicité

Chaque coup est utile et résonne de force, le combat est sérieux et Caulifla progresse à une vitesse inouïe, permettant à Gokû de réadapter sa puissance à chaque fois. On a pas l'impression que les coups sont donnés au hasard et sans pour autant parler de chorégraphie de combat, on sent que c'est bien plus qu'un échange de coups comme DBS a pu nous y habituer. Pourtant l'avance du saiyan est énorme au point qu'il permette même à Kale de participer également au combat. Au final cette montée en puissance crescendo se termine par l'apparition du Super Saiyan 3, une scène au rendu soigné représentant à la fois le mur impossible à dépasser actuellement pour Kale et Caulifla, mais qu'elles devront pourtant atteindre. Face à cet écart de puissance, Kale décide de devenir encore plus forte et libère tout son ki, la transformant de nouveau en Berserker.

Publicité

Gokû maître ou adversaire ?

Gokû à l'inverse de Vegeta pour Kyabe n'agit pas réellement comme un maître pour Caulifla et Kale, mais plus comme un aîné. Il reconnait leur force et souhaiterait qu'elles deviennent plus forte mais par elles-mêmes, au fur et à mesure du combat. Un mélange d'admiration, de respect et d'envie de combattre pour résumer. Parallèlement Gokû de son côté a sûrement quelque chose en tête, peut être qu'en affrontant les deux saiyans qui progressent au fur et à mesure du combat, il souhaite faire travailler ses réflexes et petit à petit se mettre dans de bonnes disposition pour retrouver l'Ultra Instinct...

Qu'avez vous pensé de cet épisode ? Laissez votre avis en commentaire sur Facebook @DB.Team.FR ou Twitter @DBSBlastingNews ! Au final la fameuse technique de Champa n'est pas une nouvelle méthode de fusion mais bel et bien la fusion potara [VIDEO], on en discute cette semaine..! #Dragon Ball Super