Le premier épisode de la 8e et dernière saison de la série des Zombies a été diffusé dimanche soir aux Etats-Unis. On y voit la pression monter, l'armée de Rick s'organiser, avec, comme d'habitude, un temps d'attente plus ou moins long - plusieurs épisodes pour la saison 7 - avant de voir un peu d'action à l'image. Cet épisode ne déroge pas à la règle. Mais quelques images suscitent la curiosité, comme les flash forwards sur Rick, le héros destroy.

Les yeux rouges de Rick

A plusieurs reprises au cours de l'épisode, on le voit, en gros plan, avec les yeux rouges, demander pardon. Les images laissent à penser qu'il peut-être allongé, ou qu'il est en tout cas en mauvaise posture.

Publicité
Publicité

L'imagination va vite, guidée par les événements passés, quand il a tenté de s'opposer à Negan. Chaque fois, cela s'est terminé par un échec. Cette scène, de quelques seconde, veut nous dire que tout ne se passera pas comme nous le souhaiterions, les scénaristes vont-ils faire disparaître un personnage principal ou deux ? Certains parlent carrément de la disparition potentielle du personnage central. De biens étranges déclarations à un site américain

Le rapport avec Carl

Au cours de l'épisode, la présence de Carl se fait sentir, il prend de l'importance, on se dit même que les créateurs de la série tentent de nous mettre sur la voie. Mais à y bien réfléchir, ce fils survivant n'est pas ce à quoi Rick peut le plus tenir. Le groupe et sa survie est plutot ce qui l'obsède depuis le début. Il ne faut pas oublier qu'il est ancien flic, défenseur de l'ordre public, de l'intérêt général, et que son personnage est structuré autour des valeurs de démocratie et, presque, d'anti-autoritarisme.

Publicité

Est-ce que ces yeux rouges ne sont pas plutôt le signe d'une perte encore plus forte : celle de ses valeurs ?

Fin de la démocratie ?

On se dit que finalement, chaque fois qu'il a perdu un proche, Rick a rebondi. Chaque fois, il s'est appuyé sur ce qui fait de lui ce qu'il est : sa fonction de justicier, qui est reliée à son ancien métier de policier. Il a endossé un peu par la force des choses le rôle de leader du groupe des survivants qui incarnent la continuité démocratique. Qu'est-ce qui pourrait le rendre aussi triste, à part la fin d'un monde auquel il croit et qu'il tente de mettre en place ? la victoire d'Alexandrie dans le conflit ?

Le combat de Rick, c'est celui de la fraternité contre le fascisme et l'intolérance, celui du vote contre l'arbitraire, celui des droits contre celui de la terreur. La fin de la série devra être forte, et résumer tout le combat mené par Rick et sa horde depuis que les Zombies ont permis aux bandes barbares de se faire une place. Rick ne pleure-t-il pas plutôt la perte de ses rêves ? #TV #Séries TV #The Walking Dead