Publicité
Publicité

Les influences visibles dans ‘’#Stranger Things’’ sont nombreuses, et la plus évidente est bien entendu le perpétuel hommage aux années 80. Les clins d’oeils aux ‘’Goonies’’, ‘’Gremlins’’ ou autre ‘’E.T.’’, voire ‘’Poltergeist’’ sont légions, tout comme le recours à une patte spielbergienne. Mais les frères Duffer, créateurs de la série, ne se limitent pas à cette influence spécifique. Et c’est là que la plus grande série du moment, ‘’#Game of Thrones’’, entre en compte.

En effet, la production de la deuxième saison de ‘’Stranger Things’’ a copié les protocoles top secrets des producteurs de ‘’Game of Thrones’’. David Benioff et Dan Weiss utilisent, pas toujours avec succès, des enveloppes, pour dissimuler les scénarios de leur série.

Publicité

Les Duffer, envahis par le succès de la fiction diffusée sur Netflix, ont dû avoir recours à la même méthode récemment.

L’influence, pour entrer plus dans le détail, semble avoir aussi été créative. ‘’Stranger Things’’ doit beaucoup à l’arc dramatique de ‘’GOT’’. Jugeons plutôt : Eleven (Millie Bobby Brown) continue son histoire dans la deuxième saison, découvrant ses origines et son nom de naissance (Jane Ives), rencontrant sa mère et sa "soeur" perdue Kali (Linnea Berthelsen), puis choisissant de retourner à Hawkins, Indiana, pour sauver ses amis de la Mind Flayer. Le parallèle avec la vie d’Arya Stark (Maisie Williams) dans ‘’Game of Thrones’’ est palpable. Leurs places dans le scénario sont similaires, celle d’Eleven étant une version condensée d’Arya, surtout lorsque cette dernière se confronte avec des personnages que personne d’autre dans la série ne rencontre.

Publicité

Finalement, Arya a également choisi de rejeter la nouvelle faction dans laquelle elle a été recrutée pour retourner à Westeros. Ayra avait initialement l'intention de tuer tous ceux qui restaient et qui avaient participé au meurtre de son père, Ned Stark (Sean Bean), mais elle est finalement retournée chez elle à Winterfell et a aidé à éliminer le grand ennemi de sa famille: Littlefinger (Aiden Gillen). Eleven, elle aussi, voulait rentrer à la maison et retrouver Mike (Finn Wolfhard), tout en sachant qu'elle seule pouvait sauver ses amis du Upside Down. Eleven, par la suite, devient officiellement la fille adoptive de Jim Hopper (David Harbour). Ces deux jeunes filles sont fabriquées dans le même moule, et adhèrent la sympathie du spectateur.

L'impact de ‘Game of Thrones’ est visible

Pendant ce temps, Will Byers (Noah Schnapp) piégé dans l‘Upside Down pendant la saison 1 de ‘’Stranger Things’’ a dû endurer l'épreuve d’être possédé par l'influence surnaturelle du Mind Flayer, ceci contre ses amis et sa famille, au profit des monstres maléfiques.

Publicité

Will devient involontairement le Bran Stark (Isaac Hempstead-Wright) de ‘’Stranger Things 2’’. De nombreux fans de ‘’Game of Thrones’’ continuent d’ailleurs de prétendre que Bran est la cause du Roi de la Nuit, voire qu’il s’agit du Roi de la Nuit lui-même. Will, lui, a au moins eu la chance d'avoir été libéré du contrôle des forces maléfiques, ce qui lui permet de retrouver une vie normale, tandis que le pauvre Bran ne retrouvera jamais l'usage de ses jambes et ne redeviendra pas une personne ‘’normale’’.

D’autre part, l’une des phrases les plus connues de ‘’Game of Thrones’’ est "Hold the Door" (tenir la porte), qui permet de laisser Bran et ses amis échapper aux Marcheurs Blancs. Eleven, à la fin de ‘’Stranger Things 2’’ en donne sa version, quand elle quitte Kali à Chicago afin de retourner à Hawkins pour ‘'Seal the Gate'’ (fermer la porte) de l’Upside Down dans les entrailles de la ville.

Les similitudes entre les deux séries ne s’arrêtent sûrement pas là… En avez-vous d’autres ? #Séries TV