Publicité
Publicité

Sia ne veut peut-être pas que l’on voit son visage, mais elle n'est apparemment pas aussi timide avec le reste du corps. La chanteuse de "Chandelier”, qui se produit habituellement avec une perruque obscurcissant la majeure partie de son visage, a partagé lundi une photo d’elle nu de dos.

"Quelqu'un essaie apparemment de vendre des photos nues de moi à mes fans", écrit Sia dans la légende de la photo, qui montre une femme nue à l'arrière. "Économisez votre argent, ici c'est gratuit .... Tous les jours c'est Noël!"

Tous les jours c’est Noël ("Everyday Is Christmas") est aussi le nom de son prochain album prévu pour mi-novembre.

Publicité

Sia a déclaré à The Observer l'année dernière que l'effort pour cacher son visage était tout simplement de l'auto-protection.

"Il s'agissait de ne pas avoir à faire face à l'injustice d'être une pop star", a-t-elle dit. "Ne pas avoir à s'inquiéter des angles de caméra qui attrapent votre double menton."

Beaucoup d'artistes se battent pour empêcher que des photos nues d'eux-mêmes soient postées en ligne

L'auteure-compositrice-interprète australienne Sia, face à la menace des paparazzis qui vendaient ces images au plus offrant, a donc pris les choses en main.

La photo a un filigrane d'une agence photo inconnue et il semble qu'il y en ait d'autres à vendre. Elle a été apparemment pris avec un téléobjectif à une distance significative.

Les fans ont fait l'éloge de Sia, qui a également écrit des chansons pour des artistes tels que Beyonce, Rihanna et Adèle, pour son courage pour avoir posté la photo sur Twitter.

Publicité

Les photos de célébrités nues ont toujours été populaires parmi les paparazzis, mais le nombre de personnes célèbres dont la vie privée a été envahie est en augmentation depuis plusieurs années - à commencer par une intrusion iCloud en 2014 qui a abouti à près de 500 photos personnelles et intimes de célébrités étant publié en ligne.

Autour de la sortie de son cinquième album, We Are Born, Sia a commencé à se sentir mal à l'aise avec sa notoriété grandissante.

L'Australienne - qui a souffert de toxicomanie, d’alcoolisme, de dépression et de trouble bipolaire - a alors envisagé de se retirer de la scène et des tournées.

Depuis la sortie de Chandelier en 2014, Sia a porté une perruque lors des performances live, des apparitions à la télévision et dans des vidéos pour maintenir "un minimum d'intimité" - un look qui est devenu une sorte de marque déposée. #buzz #Musique