Monde : les 18 différentes ethnies de Madagascar

Il existe plusieurs tribus à Madagascar qui ont des coutumes et langages spécifiques.

Publicité

Madagascar se compose de 18 ethnies distinctes. Ces ethnies se sont formées au fil du temps suite à différentes migrations. Par exemple asiatique et africaine.

1

Tribu Antakarana

Cette tribu dont le nom signifie « ceux qui peuplent les montagnes rocheuses » se situe dans le nord de l’île à Antsiranana. Les Antakarana seraient à l’origine des Sakalava qui ont émigré dans le nord au 17e siècle. On y distingue principalement la cérémonie du couronnement du mât royal ou « Tsangantsaigny » qui est une festivité qui marque la pérennité de la monarchie.

2

Tribu Antandroy

Les Antandroy ou « ceux qui vivent dans les épines » se situent dans l’extrême sud de l’île. Les habitants de l’Androy étaient à l’origine des Karimbola et Mahandrovato et vivaient principalement de l’élevage. Ce peuple se distingue par son attachement aux coutumes ancestrales et se réfère toujours aux conseils de leurs divins ou « Ombiasy » avant la préparation d’un événement.

3

Tribu Antefasy

Les Antefasy ou « ceux qui vivent dans les sables » se situent dan la côte sud est de l’île, dans la région de Fararangana. Installés initialement dans le sud Ouest, ils ont migré pour échapper aux conflits entre tribus du 16e siècle. Cette tribu se distingue sur l’art funéraire : chez eux, les défunts sont enterrés au fond de la forêt avec tous leurs biens et les tombes sont décorées.

Advertisement
Publicité
4

Tribu Antambahoaka

Les Antambahoaka ou « ceux où il y a beaucoup de population » vivent dans un petit territoire au sud-est de l’île près de Mananjary. Le nom vient de Ravalarivo qui était surnommé par le peuple « Ratiambahoaka ». La tribu conserve plusieurs traditions dont le « Sambatra » qui est une fête de commémoration du voyage effectué par les ancêtres arabes jusqu’à Mananjary.

Advertisement
5

Tribu Antemoro

Les Antemoro ou « ceux du rivage » vivent dans le sud-est de l’île, allant du district de Manakara à celui de Mananjary. Ils sont subdivisés en 4 sous-ethnies : Ampanabaka (l'ethnie la plus dominante), les Anakara, les Antalaotra et les Anteony. Ils maîtrisent le Sorabe (Alphabet arabe) et sont connus principalement pour la création du « papier antemoro » à partir d’écorce de Havoha et décoré de fleurs séchées.

6

Tribu Antesaka

Les antesaka ou « ceux qui viennent de Sakalava » vivent dans le district de Farafangana. Ils pratiquent le double ensevelissement. Cette ethnie est aussi caractérisée par les « fady » ou tabous.

7

Tribu Bara

C’est un peuple de semi-nomade vivant dans le sud de Madagascar. Des éleveurs de bovins. Ils seraient les descendants d’un Africain dénommé Rabiby. Ils pratiquent le « Ringy » ou «Moraingy » qui est une tradition de lutte à mains nues. Les Bara pratiquent également le « Savatse » qui est une circoncision collective.

8

Tribu Betsileo

Les Betsileo ou «betsilao » occupent la partie sud des terres centrales de Madagascar s’étendant de la rivière Mania jusqu’au pied du massif d’Andringitra. Cette tribu descend des Indonésiens venus du sud-est de Madagascar et des « vazimba ». Ils forment 4 royaumes : Manandriana, Arindrano, Lalangina et Isandra. Lors de grands événements, les « ray aman-dreny » se rendent sur les « vatolahy » ou « tatao » pour invoquer les esprits et leur demander la bénédiction, protection ou solution.

9

Tribu Betsimisaraka

Les Betsimisaraka ou « les inséparables » est une tribu qui se situe depuis la région de Mananjary à Sambava au nord. Ils se sont formés sous le règne de Ratsimilaho qui a fait face aux Européens au 16e et 17e siècle et qui a rallié différentes communautés.

10

Tribu Bezanozano

Ils se situent entre la partie orientale du pays mérina et le long du haut Mangoro. La ville principale est Moramanga. Appelés aussi « Zafimbazimba » car ils seraient des descendants de « vazimba ». C’est un métissage entre le 5e siècle et 15e siècle avec les « Berahoraho ». Ils conservent des règles concernant les femmes enceintes : il est interdit de s’asseoir au seuil d’une porte… Ils utilisent également les « Tsikafana ».

11

Tribu Mahafaly

C’est une ethnie du sud-est de Madagascar vivant entre le fleuve Menarandra et Onilahy. Selon des légendes, le mot signifie « qui est tabou » ou « qui rend heureux ». La langue est une dérivée des langues parlées en Bornéo. Le « Savatse » y est aussi pratiqué. Chaque village est régi par un « Zakan-draza » qui sont des sages. Ils pratiquent le « Havoria » ou retournement des morts.

12

Tribu Merina

C’est un peuple occupant la partie nord des hautes terres centrales de Madagascar. Son commencement remonte au règne d’Andrianjaka. La capitale Antananarivo compte 6 régions : l’Avaradrano, le Vakinisisaony, le Marovatana, le Vonizongo, l’Imamo et le Vakinankaratra. Les merina pratiquent le « famadihana » où ils exhument le caveau familial pour prendre et recouvrir de nouveau des restes mortuaires avec le « lamba mena ».

13

Tribu Sakalava

Les sakalava ou « ceux des grandes plaines » occupent la partie côtière occidentale de l’île, depuis la région de Tuléar jusque dans la région de Sambirano. Un prince Maroserana a fondé le royaume. Ils pratiquent le « tromba » ou transe qui est un rituel. Ils pratiquent aussi le « Fitampoha » une cérémonie du bain des reliques royaux, le « Fanompoambe » et le « savatse »

14

Tribu Sihanaka

Les Sihanaka ou Antsihanaka sont établis dans la région du lac Alaotra à Madagascar. Les Antsihanaka provenant des régions marécageuses du sud-est auraient émigré au 18e siècle. On y trouve les « Doany » qui signifie lieux sacrés. De grands événements y sont organisés tels que le « volam-bita » et le «Sarabe », qui sont des cérémonies de sanctification.

15

Tribu Tanala

C’est un peuple forestier du sud-est de Madagascar. Ils sont aussi descendants des « vazimba » entre le 13e et 17e siècle. Ils pratiquent le « Mamoaka zaza » ou sortie de l’enfant.

16

Tribu Tsimihety

Les tsimihety ou « Ceux qui ne se coupent pas les cheveux » sont la seule tribu qui ne se laissait pas dominer par les Merina au 19e siècle. Groupe établi au Nord-ouest de Madagascar. Ils sont les descendants de pirates européens venus sur l’île mélangés au « vazimba ». Port-Bergé, Mampikony, Mandritsara, Antsohihy, Befandriana et Bealanana délimitent aujourd’hui le territoire traditionnel de l’ethnie. Leur chant traditionnel est le « kôro ».

17

Tribu Vezo

Les Vezo ou « nomades de la mer » sont localisés autour de la ville de Tuléar, de Morombe surtout sur la côte Ouest de Madagascar. Ils vivent essentiellement de la pêche. Leurs coutumes sont liées à la mer. Le peuple se distingue par ses tombeaux reconnaissables par les statues érotiques au-dessus des tombes dispersées dans les dunes.

18

Tribu Antanosy

C’est un peuple du Sud-est de Madagascar, un sous-groupe des Antandroy. Mais beaucoup d’entre eux se sont installés sur les rives du fleuve Onilahy en 1845. Leur culture est liée avec celle des Antandroy. Ils se distinguent dans l’art funéraire en emmenant leurs morts dans le « kibory » ou sépulture collective. Ils pratiquent aussi le « Bilo », culte de possession.

Lire la suite et lancer la vidéo
ou