Si la plupart des chats sont des Animaux qui vont de leur gamelle à leurs spots de sieste, certains aiment aussi aller chasser et se gambader. Pour les plus chanceux, un jardin ou un pavillon avec des rues calmes permet de libérer votre compagnon à moustaches pour qu'il se dépense. Mais souvent, la peur de ne pas le voir revenir vous tient et il est dur de le laisser partir. Désormais, ce problème ne va plus en être un. En effet, le gouvernement a décidé qu'il est désormais obligatoire d'identifier votre chat. Une manière d'être sûr que votre boule de poils sera toujours identifiable au près de tout le monde.

Une sanction sera donnée aux propriétaires de chats non identifiables

Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume a déclaré mardi 28 janvier qu'il souhaiter sanctionner au 1er semestre 2020, les propriétaires de chats sans puce ou tatouage. Cette règle s'appliquait déjà pour les chiens, et concerne dorénavant les chats. En effet, si les propriétaires de chats devaient identifier leurs matous, beaucoup ne le faisaient pas. Mais ils seront désormais obligés de faire la procédure sous peine de devoir payer 135 euros si leur chat n'est ni tatoué, ni pucé.

Plus précisément, nos amis les chats devaient obligatoirement être identifiables depuis 2012 mais selon des chiffres de 2018 du ministère de l'Agriculture, 7 millions de félins ne suivaient pas cette règle.

En mettant une amende, le ministère de l'Agriculture espère donc faire appliquer cette loi.

Une manière d'en finir avec l'abandon

Si cette réforme peut paraître drastique, elle vise à défendre une bonne cause. Selon BFM, 100.000 animaux de compagnie sont abandonnés chaque année. Identifier nos chats à l'aide d'un tatouage ou d'une puce permettrait de lutter contre ce fléau.

En effet, ces moyens d'identification permettent de retrouver rapidement les propriétaires. D'autre part, cela aidera les refuges qui sont actuellement débordés par ce phénomène d'abandon et n'ont plus les moyens de prendre en charge les chats abandonnés.

Les démarches pour identifier votre chat

Il serait stupide de devoir payer une amende alors que vous ne désirez que le bien de votre chat.

Ainsi, si ce n'est pas fait, faites une petite visite chez votre vétérinaire afin qu'il puisse vous informer sur la procédure pour identifier votre chat. Faire mettre une puce ou tatouer votre chat vous coûtera 70 euros mais pourrait bien le sauver ou même vous rassurer en cas de perte. Sur cette puce électronique, on pourra y trouver l'identité de votre chat avec son nom, ainsi que votre adresse et votre numéro de téléphone. Pratique pour nos amis à quatre pattes qui n'ont pas encore de smartphone !

De plus, n'oubliez pas de l'actualiser si vous changez de lieu de résidence ou de numéro de téléphone. Mieux vaut prévenir que guérir !

Suivez la page Animaux
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!