Les demandes en mariage sont un évènement important et qui ont une place à part entière dans l'union du couple. Bien que certains principes ne changent pas (les hommes restent majoritairement ceux qui demandent), l'industrie du mariage a su se développer autour de la demande : là où il y a de l'emotion, il y a du business. Voici les dessous de l'industrie des demandes, racontés par une organisatrice expérimentée anglaise dans ce secteur qui devient plus rentable que jamais.

Mariage : le rôle des stars, de Kanye West aux télé-réalités

Daisy Amodio est une organisatrice de demandes en mariage, ou wedding-proposal-planner. Pour elle, la télé-réalité et les réseaux sociaux ont joué un rôle massif dans la façon dont les gens font leur demande. Elle a fondé sa société il y a neuf ans et planifié plus de 1700 propositions. Parmi elles, 1600 ont eu un photographe pour immortaliser ce moment et le mettre sur Instagram, à la vue de tous.

Pour Daisy Amodio qui s'est confiée à BBC, les demandes médiatisées, comme celle que Kanye West avait faite à Kim Kardashian sur un terrain de baseball immense avec des feux d'artifice, un orchestre et des panneaux géants, ont poussé les gens à vouloir quelque chose de similaire.

Avec les réseaux sociaux, les gens veulent montrer ce qu'ils ont fait et inspirer les autres.

900.000 euros pour une demande en mariage

Le coût moyen d'un mariage est de 12.000 euros en France, selon une étude de BFM Business. Les demandes, qui étaient avant considérées comme secondaires, prennent de plus en plus de place dans le budget, les gens se donnant du mal pour déclarer leur amour. Pour ceux qui ne sont pas sûrs d'être capables de pouvoir planifier eux-mêmes la demande de leurs rêves, ils peuvent avoir recours à des professionnels.

C'est ce qu'a fait l'un des clients de Daisy, qui lui a proposé plus de 900.000 euros pour panifier la proposition la plus élaborée qu'elle n'ait jamais faite. Elle a impliqué un voyage dans sept pays, le château de la Belle au bois dormant et un "Veux-tu m'épouser" romantique.

La demande en mariage internationale

Au départ, le client voulait que leurs visages soient projetés sur la Tour Eiffel, ce qui s'est avéré impossible.

Ils ont donc privatisé Disneyland Paris pour avoir leurs visages projetés sur le château de la Belle au bois dormant.

Ensuite, ils ont pris un jet privé pour se rendre dans sept pays différents qui avaient un sens pour eux. Et dans chaque pays, leurs visages étaient projetés sur un monument ou lieu emblématique. Enfin, ils se sont rendus aux chutes du Niagara où leurs visages étaient également projetés sur l'eau. C'est à ce moment là que le client a fait sa demande à sa future femme.

Cette demande est l'une des plus chères qui n'ait jamais été organisée. Jusqu'où iront les amoureux dans les années à venir ?

En attendant le grand jour, découvrez cinq signes qui montrent qu'une relation est toxique.

Ne manquez pas notre page Facebook!