Votre chien vous suit partout comme un pot de colle. Se met à pleurer dès que vous n’êtes plus dans la même pièce que lui ? Vous retrouvez des accidents de malpropreté un peu partout dans l’appartement ? Il a un léchage excessif ? Votre porte d’entrée est abimée par le grattement ? Il vous suit même jusqu’à la porte des toilettes ? Il se peut que votre chien souffre d’hyper attachement ?

Un chiot s’attache avant tout à sa mère puis à sa famille d’adoption. Il se peut qu’il s’attache plus particulièrement à une personne et crée une fusion. Cela peut avoir des conséquences sur son comportement. Un chien avec le syndrome d’hyper attachement peut devenir agressif par jalousie ou énormément souffrir par votre absence et développer des problèmes de dépression profonde.

Il faut remédier aux problèmes le plus vite possible.

Restez le chef de meute

Il faut remettre de l’ordre dans votre meute. Interdire au chien quelques pièces et le lit. Les caresses doivent venir du maitre et non l’inverse. Si votre chien vient régulièrement vous voir pour se faire caresser, ignorez le, attendez qu’il passe à autre chose et ensuite appelez-le pour lui faire un câlin. Il faut que ce soit vous qui décidiez le moment des câlins et non lui ! L’ignorer c’est évidemment de ne pas le toucher, ne pas le regarder et ne pas lui parler. Vous gardez évidemment les câlins et les caresses dès que vous l’aurez décidé.

Il faut l’ignorer quand vous partez de la maison et l’ignorer aussi à votre retour.

Il ne doit pas avoir la première place dans votre quotidien. Cela lui apprendra le détachement et sera plus équilibré dans ses angoisses.

Evitez l’hyper protection

Il ne faut jamais renforcer l’hyper protection avec un chien qui souffre d’hyper attachement. Ne regardez pas votre chien dans les yeux quand vous lui faites des câlins, cela renforcera son amour et son hyper attachement.

Un chien vie en meute et doit avoir une place dans la famille sans prendre le dessus sur les sentiments au risque qu’il devienne agressif avec les autres membres de la famille.

Ne pas leurrer le chien avec des faux départs ou d’autres signaux qui pourraient embrouiller sa compréhension. Quand on a un chien qui souffre d’hyper attachement, il faut toujours être clair dans vos gestes et vos ordres et langages.

Ils ne comprennent pas le jeu du "je fais semblant de partir … c’est pour rire", car le chien soufre vraiment et prendra tout au premier degré. Ce sera une énorme source d’angoisse à gérer par la suite.

Votre chien est loin d’être bête

Attention, les chiens passent leur temps à regarder nos faits et gestes. Ils lisent en nous comme dans un livre ouvert. Soyez cohérent avec ce que vous mettez en place. Si vous l’ignorez à un moment, ne courrez pas vers lui deux minutes après. Ne cédez jamais car si vous le faites, votre chien prendra cela pour acquis et il faudra tout recommander à zéro.

Préparez votre départ. Rendez votre départ attrayant. Laissez lui un jouet avec des friandises qu’il aime particulièrement.

Il faut que ce soit un jouet qu’il n’a que quand vous partez. Son jouet favori par exemple. Même si cela est difficile à faire au quotidien, tenez bon. N’oubliez jamais que d’avoir un chien équilibré sans angoisses et bien dans sa tête est le meilleur cadeau que vous pouvez lui faire.

Suivez la page Animaux
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!