Le jeu du Chat et de la souris ou des gendarmes et des voleurs à cette fois tourné en faveur des forces de l'ordre. S'il est vrai qu'avec la mort tragique de George Floyd aux Etats-Unis montre la relation parfois difficile entre les autorités et la population, une histoire bien plus pacifique et anecdotique s'est déroulée en Bretagne. Les gendarmes se sont déplacés pour régler une affaire liée à un félin. Ce dernier les a mené à des plants de cannabis. Si d'ordinaire ce sont les chiens qui sont dressés pour repérer des odeurs de drogues, son meilleur ennemi le chat semble avoir aussi quelques pouvoirs. [VIDEO]

D'une simple histoire de chat aux plants de cannabis

Ce qui ressemblait à une intervention banale s'est transformée en une véritable arrestation.

Ce vendredi 5 juin, des militaires sont appelés en Bretagne et plus précisément à Plounévez-Lochrist dans le Finistère. Une intervention visiblement anecdotique pour les militaires. C'est du moins ce qu'ils pensaient. Ce déplacement va se transformer en perquisition et ils vont mettre la main sur un véritable butin de cannabis.

Pour en revenir aux faits, les militaires sont donc appelés autour de 16h vendredi, pour une histoire de chat. [VIDEO] Les policiers se rendent donc chez l'habitant mais leur attention va rapidement être détourné vers la terrasse du propriétaire. Alors qu'ils sont à l'entrée de la maison, ils se tournent vers la terrasse du Plounévézien de 37 ans. C'est à ce moment qu'ils tombent sur seize plants (16) de cannabis poussant en pot, là, visibles depuis l’entrée du domicile.

L'histoire liée au chat semble ne plus être leur priorité.

Le plounévézien convoqué en février 2021

C'est bien évidemment le rôle des forces de l'ordre est de s'assurer que l'ensemble des français respectent les règles mises en place. Dès lors, une fois avoir découvert ces seize plants de cannabis, les gendarmes vont encore plus loin et commencent à perquisitionner les lieux.

En entrant dans la maison ils tombent sur 13 plants supplémentaires, en terre et dans une serre. Mais ce n'est pas tout. La gendarmerie continue ses recherches et tombent sur huit bocaux d’un litre, contenant des « têtes » de cannabis séchées, ainsi que des graines.

Dans cette affaire, il s'agit plus d'un business et d'une revente plutôt que d'une consommation personnelle.

On rappelle à nos lecteurs que la consommation de cannabis est strictement interdite en France tout comme sa commercialisation totalement illégale. Concernant notre trentenaire, il n'en était visiblement pas à son coup d'essai puisque il dispose d'un casier judiciaire pour plusieurs affaires de stupéfiants. Il sera convoqué en février 2021 devant le tribunal correctionnel de Brest, pour détention, usage et acquisition de stupéfiants. Il existe de nombreuses rumeurs sur les chats et leur comportement, on a pu lire ici et là qu'ils souhaitait tuer leur maitre, qu'ils voulaient contrôler le monde. Si rien de cela ne semble vrai, vous pouvez maintenant dire qu'un chat peut aider à tomber sur des plants de cannabis.

Une histoire incroyable mais vrai.

Suivez la page Chat
Suivez
Suivez la page Animaux
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!