Prendre un animal de compagnie quand on est une personne âgée est toujours un choix cornélien. En effet, nombreuses sont les personnes qui s'interrogent sur la nécessité ou tout simplement la motivation d'accueillir chez soit un animal de compagnie. Souvent jugées par les autres, les personnes âgées y renoncent et vivent avec un manque permanent. Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix. Quand on vit seul(e) avoir le choix de ce qu'on désire et avoir un nouveau compagnon est souvent une excellente initiative. Cet article peut néanmoins vous aider.

Les bienfaits de la présence d’un animal auprès d’une personne âgée

Les Animaux sont de grands anti-dépresseurs auprès des humains. Ils diminuent la sensation de solitude et vous apportent un amour inconditionnel. Ils sont aussi propices à maintenir la forme chez les personnes qui se déplacent peu. Quand vous avez un chien, la promenade maintiendra une bonne forme physique sans compter que cela favorise aussi les rencontres chez certaines personnes qui souffre souvent de solitude, ou pour les personnes de nature timide. Le chien permet aussi à la personne âgée de trouver la motivation de sortir et de se lever le matin. Il lutte activement contre la dépression. La présence d’un animal lutte contre le stress (comme les ronronnements des chats et leur câlins) et améliore la confiance en soir.

Plusieurs structures prennent des animaux pour aider les personnes âgées à réveiller leur sens. Il y a même certaines personnes âgées qui refusent de communiquer avec les humains et se mettent à parler aux animaux. Les bienfaits des animaux auprès des personnes âgées est une chose acquise.

Certaines pressions sur la personne âgée afin de ne pas avoir un animal

Les plus pessimistes vous diront que vous partirez avant votre compagnon et qu’il se retrouvera à la rue. Ce qui est certain c’est qu’il faut choisir le bon animal et avoir la condition physique adaptée afin de prendre un compagnon qui lui convient.

Si une personne perd en force et endurance, elle ne devra pas prendre un chien trop fort physiquement qui demande des heures de balades. Si vous êtes dans ce cas optez pour un petit chien.

La personne âgée peut-elle conduire son animal chez le vétérinaire si celui-ci est malade ? Est-ce que le vétérinaire est assez proche ? Ces questions doivent se poser avant de prendre un animal et trouver des solutions en fonctions.Certaines personnes âgées décident de prendre des animaux d’un certain âge qu’ils sauvent en refuge pour finir leur vie dans un nid douillet et plein d’amour.

Demander à une tierce personne de s’occuper de son animal après son décès

En France vous, n’avez pas le droit de léguer des biens à votre animal car celui-ci n’a pas le droit de devenir propriétaire de ce bien.

Par contre vous pouvez léguer une somme d’argent à une personne de confiance (Comme Karl Lagerfeld l’a fait avec sa minette Choupette) afin que cette dernière s’occupe de votre compagnon après votre décès. Il faut rédiger un testament dans lequel vous désignez la personne de confiance, appelé exécuteur testamentaire en précisant ce que vous attendez d’elle. Une deuxième solution peut être trouvée avec une association en qui vous avez confiance. Vous pouvez établir votre testament en profit de cette association de protection animal et l’association concernée sera dans l’obligation de prendre en charge votre animal en fonction des instructions notées sur votre testament après votre mort.

Ne laissez personne choisir à votre place, ce n’est pas parce que vous êtes âgé(e) que vous ne pouvez plus avoir d’animaux, il suffit de choisir le bon compagnon en fonction de votre état de santé.

Les choix de cœur ne sont jamais regrettés. [VIDEO]

Suivez la page Animaux
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!