"Coco-corona" cet air de Musique a longtemps été dans la tête des Français pendant le confinement. La chanson de Camille Lellouche, humoriste et chanteuse, a fait danser, rire et garder le moral à plusieurs foyers lassés de leur situation dû au Coronavirus. Ce lundi 24 août, Camille Lellouche a encore frappé du poing, cette-fois ci avec une portée plus sérieuse : celle de dénoncer la position financière des artistes délaissés selon elle depuis la crise sanitaire.

Sept mois de bronzage

Dans une vidéo Instagram partagée ce lundi 24 août, Camille Lellouche a utilisé son humour pour mettre en avant sa position financière et sa carrière, mise sur pause depuis maintenant sept mois.

Comme elle l'indique dans sa vidéo avec humour, elle dit avoir profité de cette pause en bronzant mais voudrait désormais reprendre ses activités professionnelles: "Alors, bronzer, c'était rigolo. Danser aussi. Mais rapport à la reprise, on va attendre combien de temps encore ?"

Elle s'adresse au gouvernement sans filtre : "Je voulais savoir où en était le gouvernement rapport à la rentrée des artistes, et notamment ceux qui montent sur scène...". L'humoriste continue avec une touche d'humour, sûrement pour rester légère dans son interpellation en déclarant qu'après autant de mois sans monter sur scène, "elle ne se souvient plus de son spectacle"... qu'elle a "joué 300 fois". Elle souligne d'autant plus le fait que son travail est un échange entre le public et elle-même et que non seulement son public attend mais qu'elle aussi, elle aimerait "faire son travail, procurer du plaisir aux gens". L'humoriste de 34 ans continue en mettant en avant la santé mentale des artistes face à cette situation difficile en disant qu'il faut que le gouvernement donne une date de reprise, "Avant qu'elle s'explose la tête".

Elle conclut en parlant pour ses collègues de scène en déclarant: "On est en train de faire un burn out".

Le Puy-du-Fou ne passe pas

Quelques minutes plus tard, Camille Lellouche reprend son téléphone pour pousser son coup de gueule encore plus loin. Elle s'exclame en disant avoir trouvé une solution, un endroit où "là-bas on a le droit de rassembler autant de personnes".

C'est donc avec ironie que la jeune femme annonce avoir pensé au Puy-du-fou, qui peut réunir entre 10 000 et 15 000 spectateurs, sans masque !

Cette annonce fait en effet références aux dernières dérogations mises en place par le gouvernement pour que le Puy-du-Fou puisse accueillir 5 000 personnes durant certains de ses spectacles.

Camillle Lellouche a ensuite partagé les storys de plusieurs de ses fans ou amis qui ont relayé sa vidéo. La plupart d'entre eux la remerciant tout en interpellant la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot.

Ne manquez pas notre page Facebook!