Le chat pourrait être à l'origine d'un grand pas pour l'humanité. En effet, alors que l'on ne sait pas encore si le pangolin est le point de départ de la pandémie de Coronavirus, les chercheurs tentent de trouver des solutions pour éradiquer la propagation coronavirus. Aujourd'hui on ne sait pas encore quand la situation va revenir à la normale, difficile de savoir si on va un jour revenir à cette fameuse vie d'avant, quoiqu'il en soit les gouvernements et les chercheurs font leur maximum pour trouver des solutions pour éradiquer le virus. De nombreux chercheurs se penchent sur nos amis félins qui pourraient nous aider à trouver un virus contre le Covid-19.

On vous en dit plus.

Le chat peut contaminer d'autres chats mais pas les hommes

On sait déjà que le chat ou le chien peut être porteur du coronavirus, depuis que la forme de ce dernier SARS-CoV-2 a été transmis à l'homme on sait qu'il peut être infecté. Cependant, on sait que les chats peuvent se transmettre le virus entre eux, selon une nouvelle étude du Collège de médecine vétérinaire et de sciences biomédicales de l’Université du Colorado. Néanmoins, on rappelle que l'OMS n'a aucunement confirmé qu'une contamination de l'homme à l'animal était possible. Si quelques cas de coronavirus chez les animaux sont apparus, il semblerait que des chercheurs tentent de trouver un vaccin et étudient comment se développe le virus dans l'organisme de nos chats.

Selon cette dernière nouvelle on pourrait rapidement trouver un vaccin via l'animal.

La réponse immunitaire du chat contre le virus est très forte

L’étude a été publiée dans la revue scientifique Proceedings of the National Academy of Sciences ce 29 septembre, et souligne pourquoi les animaux de compagnie ne sont pas un problème majeur d'infection humaine.

Comprenons ici que les animaux arrivent à lutter naturellement contre la propagation du virus. Les chats développent une forte réponse immunitaire protectrice contre le Covid-19, ce qui peut valoir la peine d'être étudié en ce qui concerne les vaccins humains. Les chercheurs, se penchent donc plus précisément sur nos matous et leur système de défense immunitaire.

En effet, s'ils peuvent être porteurs du Covid-19, aucun chat n'a perdu la vie après avoir été testé positif au virus. Un motif d'espoir pour les chercheurs.

Selon les première observations, le système immunitaire est bien meilleur que celui observé chez d'autres espèces animales. Nous ne savons pas encore si l’immunité gagnée permet aux chats d’être protégés à vie contre la Covid-19 ou seulement pendant une période limitée. Si on sait aujourd'hui que de nombreux pays lancent des études pour mettre en place un vaccin, à l'heure actuelle aucun vaccin n'a été officiellement validé par l'OMS. Ainsi, le Chat que l'on a si longtemps décrié pourrait être une des clés de succès pour la création d'un vaccin.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Suivez la page Chat
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!