La population française le sait, le professeur Didier Raoult est devenu, depuis le premier confinement de la crise sanitaire, un homme très controversé. A la fin du mois de mars, quand la population était confinée depuis déjà deux semaines, Didier Raoult avait proposé de donner de la chloroquine, censée aider les patients positifs au virus à guérir. Ce traitement n’a pas été véritablement prouvé. Une vision est donc double concernant l’homme, ceux qui le considèrent comme un charlatan et ceux qui le considèrent comme un génie.

C’est justement dans ce mardi 27 octobre que le professeur Didier Raoult s’est entretenu avec David Pujadas afin de parler de ce virus mais aussi d’un deuxième confinement, qui devrait être officialisé dès ce soir 20h, selon les informations relayées par Europe 1.

L’échange a été très houleux et le professeur Didier Raoult n’a pas hésité à s’en prendre à David Pujadas ainsi qu’au gouvernement.

Échange musclé entre Didier Raoult et David Pujadas

L’interview sur LCI, à peine commencée, s'annonce déjà tendue entre les deux interlocuteurs. De manière frontale, c’est David Pujadas qui lance un tacle au médecin en lui demandant s'il regrettait ses paroles lors du premier confinement en annonçant qu’il n’y aurait pas de seconde vague et que l’épidémie allait disparaître au courant de l’été. Ce à quoi le professeur Didier Raoult a répondu de manière assez brutale en disant qu’il "n’était pas Nostradamus."

Puis, le journaliste a demandé au médecin ce qu’il pensait d’un éventuel deuxième confinement.

Didier Raoult a alors annoncé à propos des nouvelles règles sanitaires : « Qu’est ce qu’on va suggérer? Qu’on va laisser tous les gens enfermés parce qu’il y a des virus dehors? Mais vous êtes tous fous, vous êtes devenus tous cinglés. »

Didier Raoult clashe David Pujadas

Apres avoir annoncé que selon lui, « ce pays vit une erreur dramatique qui est la dramatisation perpétuelle », le professeur Didier Raoult a tenu à mettre les choses au clair avec le journaliste.

Il renchérit alors et déclare à David Pujadas : « Si vous voulez me donner une leçon sur le Coronavirus... vous êtes ridicules. »

Le médecin ne s’arrête pas là, et continue à s'attaquer au journaliste télévisé. Il assume, à propos de David Pujadas : « Parmi tous les imbéciles qui prédisent, il y en a toujours un qui a raison [...] Je suis très triste pour vous que vous soyez désespéré. » Une passe d’armes assez violente qui a amené David Pujadas à clore l’interview quelques minutes après cette vive altercation.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!