Doctor Strange, est un personnage bien particulier, puisqu’il incarne l’introduction de la magie dans l’univers Marvel. Mais le défi fut relevé, et lesstudios peuvent s’enorgueillir d’une énièmefrancheréussite. Une réussite en terme de box-office, mais un regret demeure dansl’ensemble du film: sa durée. Certes, pour un film, 2h de visionnage reste plus correct; à dire vrai, le problème persiste dans une histoire qui manque d’opulence.

On aurait souhaité en apprendre plus sur le nouvel univers abordé, et ce n’est surement pas les lecteurs du comics qui viendront contredire le plus gros bémol du film. Pour rappeler au non-initié le synopsis: Stephen Strange, brillant neurochirurgienimpétueuxne vit que pour son travail,quandun terrible accident de voiture lui faisant perdre sa dextérité vient mettre à mal ce doux rêve. Pas du genre à renoncer, Stephen Strangetente désespérément toutes les tentatives pour retrouver sa vie d’avant. Et il parviendra à déceler dans sa quêteun mondedont jamais il n’avait soupçonné l’existence.

Un scénario dans la lignée des précédents films des studios Marvel

D’un point de vuescénaristique, le film est dans la lignée des précédents films des studios Marvel mais ils’avère plutot réussi.La raison à cela reste sans doutesa bataille finale qui comporte son lot de surprises,chose qui manquait indéniablement à l’univers Marvel. Les antagonistes ont leur part de mystère. Les performances des acteurs principaux sont réussieset les personnages bien écrits.

Bien entendu, le scénario comporte nombres de failles, notamment à l’endroit dupersonnage deRachel McAdamsqui reste assez plat, et l’humour habitueldes films Marvel, qui fait parti de leur marque de fabrique, est parfois assez indigeste. S’il n’est pas toujours opportun, il atténue le côté dramatique dufilm. La bande sonore reste,communément aux autres films Marvel, superflue. Mais le résultat final du film, porté par Benedict Cumberbatch en tête,reste uneadaptationagréable à voir.

Des graphismes somptueux

L’univers graphique de Doctor Strange estlaréussitedu film qui était jusqu’alors laissé de côté.

Cela permet d’apporter une certaineoriginalité chez Marvel,chose qui manquait àtousses films. Lescombatssont aussidynamiquesqu’originauxet les visuels des villes sens dessus dessous impressionnants, permettant au spectateur de s’immerger pleinement dans cette œuvre cinématographique.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite