Qui ne connaît pas encore Amel Bent ? La jeune femme s’est faite connaître au début des années 2000 pour sa participation à la Nouvelle Star et est devenu la vraie coqueluche des Français depuis qu’elle est membre du juré de l’émission "The Voice", dont les audiences sont de plus en plus catastrophiques au fil des années, l’émission atteignant un résultat d’audience extrêmement faible pour la saison dernière. La jeune femme est connue pour ses chansons très populaires comme « Viser la lune » ou encore « Ne retiens pas tes larmes »

Depuis 2015, la jeune femme s’est fiancée avec Patrick Antonelli.

La chanteuse file le parfait amour avec sa moitié, gérant d’une auto-école. Mais il semblerait que l’homme ait profité de la notoriété de sa femme pour avoir participé à un réseau d’escroquerie. Le mari d'Amel Bent aurait participé à un trafic de permis de conduire entre 2013 et 2015 et la justice vient de le condamner pour ces deux années de délits: une peine de prison extrêmement salée et une amende colossale, s’élevant à plusieurs centaines de milliers d’euros. On vous explique tout.

400 000 euros de fraude

Le tribunal de Nanterre a rendu la justice et a lourdement sanctionné le fiancé d'Amel Bent pour son trafic de faux permis de conduire, notamment pour la création de permis de conduire pour les célébrités n’ayant pas obtenu « légalement » le précieux sésame de conduite, des noms qui n’ont pas été communiqué par la presse.

Le gérant de l’auto-école vient d’être condamné à quatre ans de prison dont deux avec sursis assortis d'un mandat de dépôt et 100 000 euros d’amende. Selon les journalistes et les enquêteurs, pas moins de 400 000 euros de fraude auraient été constatés dans ce trafic de faux papiers. Les enquêteurs auraient en effet remarqué pas moins de 258 permis de conduire falsifiés.

Un nombre de permis élevé qui résulte d’un mode opératoire très spécifique et bien ficelé, le gérant de l’auto école ayant plusieurs complices pour dissimuler son business aux yeux de la justice française.

Une sanction indulgente pour le mari d'Amel Bent

Si écoper de plusieurs années de prison ferme ainsi que d’une amende de plusieurs centaines de milliers d’euros semblerait une peine extrêmement lourde pour la majorité de la population, l’avocat du mari de la chanteuse estime que Patrick Antonelli avait eu extrêmement de chance par rapport à la sanction prise par le tribunal, une sanction qu’il considère comme « raisonnable ».

Il est possible que le mari d'Amel Bent subisse un aménagement de peine puisque il aurait déjà purgé une partie de sa peine. Enfin, notons que tous ses complices ont été condamné à un an de prison ferme. Si la situation est bien difficile, la chanteuse a pu compter sur le soutien de ses filles, Sofia (4 ans) et Hana (2 ans). Egalement, elle a posté une nouvelle photo sur Instagram avec le message "Va, ri et deviens" , une façon pour l'artiste de montrer qu'elle remonte la pente ?

Suivez la page Femmes
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!