Les ventes de jeux vidéos continuent d'augmenter et le e-sport occupe une place de plus en plus importante dans l'industrie mondiale. Tout comme le sport, le e-sport est aussi animé par différents mercatos. Le dernier vient de se terminer et toutes les équipes sont dans les starting blocks pour la prochaine édition de la League of legend European Championship (LEC). Il est temps de se pencher sur les quatre équipes qui sortent du lot et qui semblent les mieux armées pour remporter le segment du printemps.

Publicité
Publicité

Quatre équipes, un vainqueur : voici les équipes e-sport à suivre en 2019

La première équipe n'est autre que Fnatic, double tenante du titre et finaliste du dernier championnat du monde de League of legends. Les trois joueurs de départ sont Paul "Soaz" Boyer pour Misfits, Midlaner talentueux Rasmus "Caps" Winther pour G2 E-sport et Coach Dylan Falco pour Shalke04. Ils ont un seul et unique objectif, même un rêve: décrocher un troisième titre consécutif en Europe. En effet Soaz servait de béquille pour l'équipe en cas de difficulté, Fnatic préférant aligner Bwipo en titulaire.

Quand à Caps il a été remplacé par le Slovaque Tim "Nemesis" Lipovšek. Nul doute qu'il remplira le rôle de midlanner showman et l'attention de ses adversaires se portera bel et bien sur lui. L'équipe aligne encore "Broxah" le jungler Danois qui a fait tomber des équipes lors du mondial en Corée, et sera équipé de la même botlane considérée comme l'une si ce n'est la meilleure d'Europe.

La deuxième équipe est G2 E-sport qui a changé sa botlane et son MidLaner.

Publicité

Le nouvel ADC est Luka "Perkz" Perković qui était midlaner dans la même équipe, il aura pour duo Mihael "Mikyx" Mehle sur un rôle de support. Enfin, il ne faut pas oublier l'arrivée controversée de Caps dans la structure en tant que Midlaner. L'équipe avait montré un très beau visage durant le mondial en sortant victorieux de leur groupe face au coréen d'Afreeca Freec et en éliminant les favoris de Royal Never Give UP en quart de Finale. Il faut espérer pour leurs fans que l'alchimie prenne entre les deux joueurs stars de l'équipe.

Misfits Gaming et la team Vitality armées pour la compétition

S'il y a bien une équipe qui a bien réussi son mercato c'est la Misfits Gaming, qui a recruté une équipe de vétérans, privilégiant donc l'expérience. Steven "Hans Sama" Liv au poste ADC et Nubar "Maxlore" Sarafian à celui de jungler ont resigné pour deux ans. L'ajout de Soaz, Febiven et Gorilla promet une équipe solide qui a faim de titres. Grande favorite du tournoi, elle sera à suivre de près (de très près).

Publicité

Enfin Vitality est la dernière structure favorite pour le titre. L'équipe Française a surpris en battant les ex-champions du monde de KSV en match d'ouverture du mondial 2018. Ils répéteront l'exploit lors de la deuxième semaine face à RNG et en achevant KSV avant de s'incliner face aux américains de Could 9. Quasiment toute l'équipe s'est vue prolonger par la structure sauf Kikis qui à été remplacé par le coréen Jae-ha "Mowgli" Lee. En proposant un jeu agressif et haut en couleur Vitality peut prétendre sérieusement au titre.

Publicité

Lire la suite