Ce n'est un secret pour personne dans l’industrie du jeu-vidéo mais dès qu’une nouvelle console sort sur le marché, les équipes de R&D (Recherche et Développement) se mettent au travail sur la prochaine génération.

Alors que la Playstation 4 est en fin de cycle, on attendait que Sony prenne la parole pour nous parler du futur de la marque Playstation. Tout le monde s’attendait à avoir une conférence au salon de l‘E3 2019 mais Sony a annoncé que la firme ne sera pas de la partie.

Publicité
Publicité

Un monstre de puissance

Mark Cerny a parlé directement de ce que la « Playstation nouvelle génération », comme il l’appelle, avait dans le ventre. Il ne s’agira pas d’une simple mise à jour au niveau du hardware mais vraiment d’une véritable avancée technologique. La machine sera équipée d’un processeur AMD de nouvelle génération ; le Ryzen troisième génération d’architecture Zen 2, qui devrait sortir durant le second semestre de cette année. Du côté du processeur graphique, Sony va s’appuyer sur la technologie AMD Navi intégrant le ray-tracing.

Patent hints at possible PlayStation 5 backwards compatibility ... - notebookcheck.net
Patent hints at possible PlayStation 5 backwards compatibility ... - notebookcheck.net

Une technologie qui permet de mieux retranscrire les effets lumineux par exemple. Cette puce permettra également une amélioration audio, surtout au niveau de l’environnement spatiale. Par exemple, on pourra mieux entendre les bruits de pas des ennemis, savoir où ils se trouvent très précisément dans l’espace de jeu.

En termes de puissance, on se dirige vers un PC gaming haut de gamme, il sera possible de jouer en 4K native, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui sur PS4 Pro qui upscale du 1080p en 4K.

Publicité

Aujourd’hui, la Xbox One X est la seule console de salon capable de faire tourner des jeux en 4K native. Mais Mark Cerny va encore plus loin, il sera possible de faire tourner les jeux en 8K sur la future Playstation 5.

Un temps de chargement réduit

Autre nouveauté, son unité de stockage. La nouvelle Playstation sera équipée d’un SSD. La différence entre un disque dur lambda et un SSD est la vitesse de calcul. Afin d’illustrer ce changement, Mark Cerny a comparé la vitesse d’un déplacement en voyage rapide, d’un bout à l’autre de la carte dans le dernier jeu Spider-Man, sorti en septembre 2018.

Sur Ps4 Pro le temps de chargement était de 15 secondes, sur le prototype ou le dev-kit de la PS5, le voyage s’est effectué en 0.8 seconde, soit une vitesse de calcul de 20 fois plus. L’architecte de la PS4 n’a pas donné plus de spécificités techniques sur ce SSD, excepté qu’il s’agit de ce qu’il se fait de mieux actuellement.

Rétrocompatibilité et VR

Tandis que la PS4 n’est pas rétrocompatible avec les jeux PS3, Mark Cerny a affirmé que la PS5 fera tourner les jeux PS4.

Publicité

Ce que certains joueurs ont demandé tout au long de la génération actuelle arrivera sur la prochaine. Il sera donc possible de faire tourner le dernier God of War avec une meilleure résolution grâce à une mise à jour rendant compatible le jeu avec la nouvelle console et ses capacités.

Fort du succès de Playstation VR, qui s’est vendu à 4.2 millions d’exemplaires, Mark Cerny confirme que le casque sera compatible avec la future PS5 et proposera de nouvelles expériences.

Publicité

De plus, il n’est pas impossible que Sony travaille sur un nouveau casque de réalité virtuelle au vu d’un récent brevet déposé par la marque.

Il faudra, cependant, compter sur Sony pour proposer une fonctionnalité basée sur le Cloud Gaming, Sony est même le premier à avoir proposé une offre Cloud avec le PS Now. Google a annoncé Stadia à la dernière édition de la GDC en Mars dernier, il est logique que les « consoliers » aillent également dans ce sens.

Quid du prix et de la date de sortie

Mark Cerny a été très clair, la PS5 ne sortira pas en 2019. Les principales pièces d’architectures AMD n’étant pas encore disponibles, il faudra compter sur une sortie en 2020, voire plus tard.

En ce qui concerne le prix, Sony a connu diverses expériences plus ou moins plaisantes. Souvenons-nous de l’annonce de la PS3 et de son prix de 599€ à sa sortie. Un prix qui a refroidi bon nombre de consommateurs. La PS4 a, quant à elle, connu un tout autre accueil avec son prix de 399€, qui a su contenter les joueurs et s’assurer d’emblée un excellent départ.

A la question portant sur une fourchette de prix au lancement de la console, Mark Cerny déclare : « Je crois que nous serons capables de la commercialiser à un prix de vente conseillé qui séduira les joueurs compte tenu de ses fonctionnalités avancées ».

Doit-on comprendre que la console sera vendue un peu plus chère que la PS4 lors de son lancement ? Aucune idée pour le moment. Cependant, étant donné les caractéristiques énoncées plus haut et de la puissance qui semble être embarquée, deux solutions s’offrent à Sony, vendre à perte afin de proposer un prix de lancement abordable ou gonfler un peu le prix par rapport au lancement de la PS4.

Pendant ce temps-là chez la concurrence

Quant à Microsoft, la firme américaine risque de parler de la prochaine génération de console Xbox lors de l’E3 2019. Phil Spencer, qui est à la tête de la division Xbox, a annoncé l’an dernier à l’E3 2018 que la firme de Redmond travaillait sur plusieurs appareils. Les rumeurs annoncent deux nouvelles consoles du côté de chez Microsoft, une console haut de gamme dont le nom de code serait Xbox Anaconda, qui serait plus puissante que la PS5 d’après les rumeurs et une autre console, plus tournée vers le tout digital : la Xbox Lockheart.

Du côté de Nintendo, il n’est pas impossible d’entendre parler d’une, voire plusieurs versions de la Nintendo Switch sortir. Les rumeurs annoncent la sortie prochaine d’une Switch Mini et possiblement d’une Switch Pro

Lire la suite