Fès ; la ville impérialemarocaine demeure depuis longtemps un carrefour extraordinaire du tourismeculturel et aussi une balise spirituelle pour les marocains par son patrimoinemillénaire raffiné, par son histoire, ses coutumes traditionnelles, son savoir-faire d’artisanat et ses Bazars qui jalonnent son ancienne médina. Elle estsurnommée la ville des rois twins grenade Andalousie et ne cesse d’attirerl’attention des milliers des touristes et des historiens

Une ville qui ne cesse d’attirerl’attention des milliers des

Bab lgissa bab jlod babftoh sont trois portes géante parmi les 12 grande portails historiques de lamédina traditionnel de Fès .

Chaque porte a sa propre histoire et son profilearchitectural qui explique son identité et raconte le secret des Sièclespassés.

Auprès de babe lguissaporte historique au nord de la médina traditionnelle, date du X e 

siècle surgirai une mosquée construite en même siècle sur un espace de1.440 m selon un plan hypostyle. Son minaret de forme carréeestsimple et dépouillé.

Et pas loin de cepatrimoine plus précisément à l extérieure des rempare se tient un souk trèsanimé d’oiseaux domestique ou les oiseliers passionnés se donne rendu- voustous les vendredis et les dimanches matins.

En traversant lesruelles étroite de la vieille ville et non loin de bojloude, le touristedécouvre au long du quartier dit « la grand talaa » un ensemble de boutiquesdédiées au commerce de produits artisanaux typiques notamment de lamaroquinerie dans toute sa splendeur.

Ces petite boutiques y exposent des sacs,des musettes des sandales en cuire fabriquées à la main ainsi des porte-monnaie brodé.etc d’autres étalent des bijoux, des objets fabriqués en fer forgé…

Et pas loin de ce quartier, la ruelle étroite dit « bouhage » une boutique d’herboristecélèbre expose des herbes et des plantes médicinales (thym, laurier, ail,saponaire, graine de thuya …).Tayaib Darquaouil herboriste de la ville de Fès.

Un expert de ce type de plantes, qui possèdeune connaissance passionnante des herbes, des huiles et des épices, affirme,qu’« autre fois, Fès possédait un souk spécialisé dans ce domaine et cela prouve que ce patrimoine botanique riche etvarié existait depuis très longtemps et que la ville de Fès en faisait un usagecommercial ».

D’autre part, derrièrela muraille qui entoure la ville ancienne de Fès le touriste découvre lesmerveilles du patrimoine. ainsi que les ateliers de l’artisanat qui font decette ville cité, située au nord du Maroc, une ville vive d’images et d’âme du -savoir-faire, occasion au touriste de se pencher sur les ateliers d’art traditionnel et dedécouvrir l’esprit de l'initiative, d’innovation, à la recherche de la qualité,du respect de l’environnement et de la satisfaction du client tounage des cuir..Industrie traditionnelle de cuivre Tapi .poterie … cette artisanat qui adéfié le temps dès le moyen âge continu à étonner les touristes et remplir les paniers a des centaines de familles à Fès.

Ne manquez pas notre page Facebook!