Une explosion a secoué une mine de charbon avant l'aube ce mercredi dans l'est de l'Ukraine, laissant plus de 30 mineurscoincés sous terre, ont rapporté les autorités ukrainiennes. « Nous avons travaillé comme des fous pour sauver lesmineurs. Nous voulons que ce lieu soit sûr ». Un mineur blessé a affirméavoir vu cinq corps. La télévision locale parle de 32 morts, mais le chiffren'a pas été confirmé.

L'explosion s’est produite à la mine de Zasyadko à Donetsk,une ville de l'est contrôlée par les rebelles séparatistes. L'accident n'a pasété causé par un projectile, selon les autorités rebelles. Les autorités séparatistes ont publié dans un communiqué quel'explosion s’est produite ce mercredi à plus de 1000 mètres de profondeuralors qu'il y avait 230 mineurs dans l'établissement.

Le communiqué a attribué l'incident à une explosion de gaz, cequi est une cause fréquente d'accidents dans l'industrie minière.

Les effortsde secours sont en cours et au moins 157 travailleurs ont été évacués de lamine, ont ajouté les dirigeants séparatistes à Donetsk.

Un mineur qui a été évacué avec des blessures mineures a étébien identifié et a rapporté à l'Associated Press qu'il avait vu cinq corps quiont été retirés de la mine, mais n'en a pas dit davantage. Un autre travailleur blessé, âgé de 42 ans, a témoigné dansun hôpital de Donetsk que la force de l'explosion l'avait jeté à terre.

« Quand je suis arrivé, il y avait de la poussière partout et les genscriaient », a-t-il raconté.

Les médecins ont expliqué que ce travailleur avait desbrûlures sur 20% de son corps. Le blessé a dit que la mine avait installé denouveaux équipements et ne semble pas être quelque chose hors de l'ordinaire.

Selon les rebelles, quatorze mineurs ont été emmenés dansdes centres médicaux à Donetsk. Leur déclaration a cité un médecin dans laville, disant qu'il y avait six hommes dans un état grave.

Il n’était pas possible de donner immédiatement des chiffresprécis de mineurs victimes, car il y a encore probablement des morts et despiégés dans la mine. Le Président du Parlement ukrainien a confirmé qu'il nepouvait donner aucun chiffre des morts dans l'accident.

Ceci rétracte les déclarations antérieures du Président duParlement dans lesquelles il a évoqué 32 travailleurs morts. Les autoritésrebelles n’ont pas répondu au gouvernement de Kiev et il était difficile desavoir d’où sont venues ces informations antérieures.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite