Les volcans situés en Amérique latinesont très actifs dernièrement. Après les éruptions volcanique duCalbuco au Chili, c'est au tour du Costa Rica de subir des explosionsvolcaniques. Le volcan Turrialba est entré en éruption dans cepetit pays, où tous les aéroports ont été fermés par mesurepréventive. Les cendres projetées dans les airs, très opaques, peuvent gêner lavision des pilotes. Le volcan est situé àenviron une centaine de kilomètres de la capitale, San José.

Les émissions de gaz nocif et lacolonne de cendres sont deux éléments importants qui ont forcé lesautorités à suspendre le trafic aérien pour la période del'éruption volcanique.

Pour le moment, les voyageurs doiventattendre. Les pistes d'atterrissage de l'aéroport Santamaria de SanJosé sont complètement recouvertes de cendres. C'est un long tapisblanc, et  les avions ne peuvent s'y poser.

Les autorités aériennes ont indiquéque tout allait être fait pour permettre aux avions de reprendre lesvols le plus rapidement possible. Il y a un mois environ, à lami-mars, une situation similaire s'était produite suite à undégagement de cendres du même volcan.

En octobre dernier, les premiers signesd'activités volcaniques avaient été enregistrés autour duTurrialba. Les derniers signes d'activités pour ce dernierremontaient au début des années 1990. Auparavant, il avait étéinactif pendant 130 ans.

Les éruptions volcaniques doivent êtretraitées avec prudence car elles sont accompagnées souvent detremblement de terre et les montagnes émettent des gaz qui peuventêtre nocifs en plus des cendres. Ces dernières causent desproblèmes en raison de leur opacité. Les cendres ressemblent à unecouche de neige sur le sol.

Les vents peuvent transporter lescendres sur des distances importantes. Ainsi, l'éruption volcaniquedu Turrialba pourrait avoir des effets sur des pays voisins du CostaRica, si les vents sont forts au cours des prochains jours. Lapopulation ne doit pas s'approcher de la montagne au cours desprochaines heures.

Ne manquez pas notre page Facebook!