Selon l’Institut des Etudes Géologiques des Etats- Unis (United States Geological Survey - USGS), le #Mexique a été frappé par un séisme de magnitude 8,1 dans la nuit de jeudi à vendredi. Le gouvernement mexicain a annoncé un bilan faisant état de au moins 20 morts.

Un puissant tremblement de terre de magnitude 8,1 secoue le sud du Mexique

Un séisme puissant s’est fait ressentir au Mexique dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 23h49 heure locale (08 septembre à 07h01 GMT). Des secousses d’une magnitude 4,2 mb, soit 8,1 sur l’échelle de Richter, a été enregistrée par l’USGS. L’épicentre se situe à près de 110 km, à 34,5 km de profondeur, dans l’Océan Pacifique, au large de la localité de Tres Picos, dans l’Etat du Chiapas, dans la partie sud du Mexique.

La capitale, Mexico a ressenti le tremblement de terre qui a fortement secoué les immeubles pendant environ 2 minutes. De nombreux habitants ont rapidement évacué leurs domiciles dès les premières secousses. Les vacillements ont également été sentis au Guatemala.

Face à la violence du séisme, le président Enrique Peña Nietoa a déclaré l’activation des protocoles de la protection civile dont le Comité national d’urgence.

Un bilan du gouvernement fait état d’au moins 20 morts. Interrogé par la chaîne Televisa, le responsable de la Protection Civile : Luis Felipe Puente a affirmé que le séisme était « fort » mais que « pour le moment aucun dégât n’a été signalé ».

Une demi heure après le puissant tremblement, un autre séisme d'une force de 6,1 sur l'échelle de Richter s'est ensuite produit.

Top vidéos du jour

Il avait une profondeur de 32 km tout près de Oaxaca, pas loin du Chiapas.

Le Mexique a connu un séisme d’une puissance équivalente, le 19 septembre 1985. Le bilan officiel de ce tremblement de terre a fait état de 10 000 morts et 50 000 blessés ainsi que de nombreux dégâts matériels. La ville de Mexico a été considérablement ravagée.

Alerte au tsunami dans le Pacifique

Un alerte au #Tsunami a été déclarée par les autorités dans le Pacifique. D’après ces dernières, des vagues très puissantes qui peuvent atteindre 4 mètres de hauteur risquent de déferler sur les côtes du Mexique et/ou des pays voisins. Le centre d'alerte au tsunami a alors mis en garde les habitants du Guatemala, du Salvador, du Costa Rica, du Nicaragua, du Panama, de l'Honduras et de l’Equateur. Plusieurs foyers vivants sur ces différents côtes ont déjà été évacué par le gouvernement du Mexique.