3000% de hausse, rien que ça. Le Venezuela a décidé de soutenir l'économie locale en dévaluant sa monnaie et en se préparant à augmenter le salaire minimum de plus de 3000%. C'est ce qu'a déclaré le président du pays, Nicolas Maduro, en vue de maîtriser l'hyperinflation galopante qui touche actuellement le pays. Plus de 500 000 vénézuéliens ont fui à l'étranger cette année en raison de pénuries chroniques de nourriture et de médicaments, de la montée en flèche de la criminalité et des avertissements du Fonds monétaire international (FMI) selon lesquels l'inflation pourrait atteindre 1% cette année.

Maduro se montre optimiste

Maduro a donc dévoilé une série de mesures destinées à mettre fin à la dépression, qu’il impute à une ' guerre économique ' menée par les ennemis impérialistes de la révolution bolivarienne dont il a hérité après la mort de Hugo Chávez en 2013. ' Je veux que le pays récupère et j'ai la formule. Croyez-moi ', a déclaré Maduro dans un discours télévisé réalisé depuis le palais présidentiel.

Le plan de relance comprend des mesures telles que l'augmentation des taxes, l'augmentation du prix de l'essence pour certains conducteurs et l'introduction d'une monnaie rebaptisée le bolívar souverain qui aura cinq zéros de moins que son prédécesseur, touché par l'inflation.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite