Dans de nombreuses entreprises, il est très facile de se lancer dans un afterwork qui dure plus longtemps que prévu. En effet, de nombreux salariés abusent de la tequila, bière ou vodka et s'éternisent dans un bar ou une boite de nuit en pleine semaine. Le réveil est souvent difficile et les symptômes d'une bonne gueule de bois sont nombreux. Le parcours du combattant commence très tôt et est semé d'embûches. Néanmoins, pour les salariés de l'entreprise Dice, cela s'avère plus facile car il est possible de poser des congés gueule de bois.

Jusqu'à quatre jours de "gueule de bois" autorisés

A l'heure où le Royaume-Uni risque de quitter l'Union Européenne prochainement, il existe une start up dans laquelle il fait bon vivre. En effet, aussi étonnant que cela puisse paraître, les dirigeants de la compagnie Dice offrent des 'congés gueule de bois' à leurs salariés.

Publicité
Publicité

En effet, plus besoin de mentir en raison d'une intoxication alimentaire, un réveil qui n'a pas sonné ou encore une fièvre de dernière minute, il suffit de poser un congés gueule de bois. Les différents membres du personnel sont dès lors autorisés à poser quatre jours de congés gueule de bois dans l'année. Il suffit de prévenir son supérieur hiérarchique en lui envoyant l'emoji 'bière', 'note de musique' ou le smiley 'malade'. Il comprendra dès ce moment que le dernier verre aura été fatal à son collègue de travail.

À Londres, un employeur accorde des congés « gueule de bois ... - radio-canada.ca
À Londres, un employeur accorde des congés « gueule de bois ... - radio-canada.ca

La gueule de bois pour plus de productivité

Les congés proposés par Dice peuvent prêter à confusion. En effet, on peut légitimement penser que les salariés auront tendance à abuser des soirées. Néanmoins, il est important de se pencher sur l'entreprise avant de tirer des conclusions trop rapidement. Dice est une entreprise qui permet de réserver des tickets pour des concerts. En effet, un système de moteur de recherche permet de trouver le meilleur concert pour le consommateur dans la ville où il est géolocalisé.

Publicité

L'objectif clairement affiché sur le site de l'entreprise est de faire passer une soirée mémorable aux clients.

"Toute notre équipe a la musique dans le sang, et certains des plus gros contrats musicaux sont signés après un concert. Nous nous faisons confiance et voulons que tout le monde puisse dire franchement qu'il a profité d'un concert tard dans la nuit. Pas la peine de simuler une maladie", explique Phil Hutcheon, le fondateur et patron de Dice.

Ce concept innovant, très apprécié par les fêtards nocturnes, s'avère être une méthode de communication très concluante. Avec la solution « congés gueule de bois », la startup met en avant un esprit jeune et décontracté qui fidélise le personnel. De quoi retrouver des travailleurs épanouis qui s'investissent dans leur projet dans une grande forme.

Lire la suite et regardez la vidéo