Que l'on soit propriétaire de chat ou non, la réputation de ces derniers les précède. Contrairement aux chiens, ces félins ne sont pas enthousiastes à l'idée de retrouver leur maître ou encore ils ne réagissent pas lorsqu'on les appelle. Mais selon une étude réalisée par des scientifiques japonais, les chats reconnaissent leur prénom mais choisissent volontairement de l'ignorer.

Les chats : ces grands rebelles affectifs

A l'image de l'illustre 'Chat Botté', les chats sont de grands anarchistes, de grand rebelles tantôt charmeurs, tantôt arrogants, ce qui est à l'opposé du grand ennemi : le chien.

Au Japon, pays du soleil levant, les chats sont considérés comme des dieux et c'est en partie pour cela que les scientifiques du pays ont voulu savoir si les chats étaient capables de reconnaître leur prénom.

Les résultats sont tombés et les scientifiques sont formels : les chats reconnaissent leur prénom mais ne veulent pas forcément le montrer. Ainsi, il n'est pas rare pour un maître d'appeler son chat et de voir celui ne pas réagir ou tourner la tête du côté opposé. Alors pourquoi les chats réagissent d'une telle façon ?

Tout simplement parce que les capacités de communiquer du chat avec l'homme n'ont pas été développées au maximum. Pour en arriver à ce résultat, Atsuko Saito, chercheuse à l'université Sophia de Tokyo, a mené cette analyse auprès de 78 chats qui résident avec leur maître ou dans des bars à chats de la capitale japonaise.

Ils communiqueront avec les humains quand ils le voudront

Les chercheurs ont utilisé la méthode dite "d’habituation-déshabituation".

Le fonctionnement est assez simple, ils ont diffusé aux félins un enregistrement vocal de plusieurs mots prononcés par leur maître ou un inconnu. Sur cet enregistrement plusieurs mots (4/5) se rapprochaient du nom du chat tant sur la longueur que sur le rythme de ce dernier. Une fois l'enregistrement diffusé, les scientifiques ont analysé l'attitude et le comportement des félins.

Dès lors, les chercheurs ont pu observer un mouvement, une réaction ou un intérêt sur les premiers mots (ayant une ressemblance avec le prénom de chat).

Même si parfois les réactions étaient minimes, les chercheurs ont constaté une variation. Que ce soit le mouvement de la queue, un frémissement ou encore un bref regard. Le chat n'associait pas le nom à la voix de son maître mais bien au rythme et la prononciation du mot. Pour les propriétaires de chats, il est donc maintenant clair que ce dernier reconnait mais choisit de ne pas y prêter attention.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite