Les multiples défis de la Commune d’Arrondissement de Yaoundé 6 (CAY6) augurent de nouvelles perspectives quant à la suite de la campagne. En présence des militants et des nombreux électeurs de la circonscription, les acteurs de cette frange de la population se voient une fois de plus interpellés dans cet élan patriotique et citoyen.

Le RDPC (Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais) en lice pour rafler les différents postes, se positionne éventuellement en leader dans la Commune d’Arrondissement de Yaoundé 6. En vue d’avoir une majorité dans les élections municipales et législatives du 9 février 2020, les acteurs de la CAY6 s’investissent continuellement sur le terrain pour changer la donne et offrir une nouvelle dynamique dans les objectifs de structuration et de développement.

Le 3ème meeting de la commune s’est donc tenu le 29 janvier 2020.

Le président de la Commission Communale de la Campagne de cet arrondissement Charles Etoundi Ngoa, a suscité avec entrain aux électeurs et militants de massivement se rendre dans les urnes lors du double scrutin. La CAY6 comptant 3 candidats pour la députation, la CAY6 promet plus qu’avant d’être dans le calendrier des « Grandes opportunités » comme l’a instruit le président du parti S.E. Paul Biya. Le candidat à la tête de la commune, Jacques Yoki Onana quant à lui s’est dit très confiant quant à sa liste pour les prochaines échéances. Les 41 candidats de sa liste ont tous réitéré leur soutien pour les prochaines échéances électorales.

La CAY6 propose une nouvelle dynamique

Réunis ce 29 janvier au lieu dit Rond point express au quartier Biyem-Assi à Yaoundé, les militants, associations, et les potentiels électeurs, ont tour à tour sillonné le pourtour des futurs changements de cette grande circonscription du Mfoundi. A cet effet, le Ministre de l’Education de Base Charles Etoundi Ngoa, est venu donner des orientations et transmettre un message de soutien.

Selon ses dires, le Président National du parti RDPC, estime que chaque fois que les militants ont été appelés à voter, ils ont accompli cette tâche sans entrave. Le président de la commission a recommandé de travailler avec la jeunesse active pour réaliser plus de projets qui concernent la jeunesse du RDPC.

Durant ses propos, le représentant de l’OJRDP de la 13ème sous section a lui aussi félicité l’engagement des jeunes dans ce processus électoral et leur participation aux différents pôles de recrutement des nouveaux militants.

Une campagne de proximité pour des militants confiants

Prosper Yanou, président de l’OJRDPC de la 13ème sous section, s’est notamment épanché sur les jeunes qui ont pu trouver des emplois, sur l’action du PAJER U et même du Minader (Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural). Charles Etoundi Ngoa quant à lui, mettra en exergue le nouveau deal du RDPC dans les 10 régions du Cameroun de commun accord avec leurs militants.

« Vous avez le droit d’avoir des préférences politiques.

Le développement local attend les réalisations. Ca ne sert à rien d’avoir la carte d’un parti qui ne vous donne absolument rien. Vous devez faire le choix du réalisme et du développement, plébisciter les listes du RDPC pour votre arrondissement. Nous avons des écoles bilingues, et certaines femmes de l’arrondissement ont déjà des structures. Encourageons nos candidates députées et municipales. Yaoundé 6 est un exemple de modernisation. Mobilisons-nous beaucoup jusqu’au jour J, ensuite nous fêterons la victoire ensemble », a terminé le président de la commission communale de campagne.

Ne manquez pas notre page Facebook!