Le Cameroun est plus qu'engagé dans la lutte contre le Coronavirus (Covid-19), depuis son apparition. Bien qu'ayant prescrit plusieurs mesures à adopter, le gouvernement insiste sur l'effort individuel et la responsabilité de chaque citoyen Camerounais dans cette bataille contre le Covid-19.

Alice Moussida Danay, Délégué Départemental des Affaires Sociales du Diamaré (Maroua), à l'Extrême-Nord du Cameroun, a tenu à s'exprimer sur l'engagement des populations et des communautés de cette grande partie du Cameroun. "Les populations ont besoin de plus de sensibilisation, notamment dans les zones un peu reculées ou l'accès à l'information demeure un problème. Les camerounais sont déjà conscients de cette maladie hautement infectieuse qu'on appelle le Coronavirus, c'est maintenant à eux d'appliquer les gestes barrières prescrit par l'OMS et par le Chef de l'Etat, afin de se protéger et de protéger leurs proches."

" Le septentrion a une grande population et n'a pas encore atteint un grand seuil de contamination. Il est donc primordial que les campagnes de sensibilisation puissent être accentuées, surtout depuis l'apparition de quelques nouveaux cas d'infections au Covid-19, recensés depuis peu", a expliqué Alice Moussida Danay.

La sensibilisation comme moteur de prévention au septentrion

Selon les dernières statistiques du Ministère de la Santé Publique, le Cameroun compte actuellement 1163 cas confirmés dans près de 9 régions sur 10 que compte le pays. On a un cas dans l'Adamaoua, 691 cas au Centre, 382 cas au Littoral, Un cas au Nord, un cas au Nord-Ouest, 67 cas à l'Ouest, 12 cas au Sud-Ouest, 5 cas au Sud, 3 cas à l'Est et 43 cas de décès.

Toutefois, il faut noter que 305 personnes ont été guéries jusqu'à présent avec un taux de guérison de 26,2%, et 25 personnels de santé ont été infectés (avec malheureusement deux décès). Ces statistiques démontrent que le nombre de cas infectés est de plus en plus croissant d'où les messages de préventions qui ne cessent d'être émis dans chaque arrondissements et districts.

Le grand Nord étant moins touché pour le moment n'est pas épargné, vu sa grande population et son implication un peu lente.

Le Nord n'est pas épargné du Covid-19

"Nos stratégies sont entre autres, la sensibilisation des couches vulnérables (transmission, prévention, conduite à tenir en cas d'alerte), la campagne de sensibilisation motorisée qui est en cours dans certains villages, avec des messages audio enregistrés dans plusieurs langues locales et français, et la sensibilisation des structures qui encadrent les enfants (orphelinats). Un grand défi est donc à relever ici, compte tenu de certaines habitudes (manger dans un plat commun, utiliser le même gobelet pour boire, les cérémonies de mariage rassemblant du monde, quand on sait qu'à l'approche du ramadan il y a beaucoup d'unions) Toutes ces actions sont menées en collaboration avec l'UNICEF " a développé Alice Danay.

Par ailleurs; le Chef de l'Etat S.E. Paul Biya, a offert ce lundi 20 avril 2020, un don d'une valeur de 2 milliards de francs CFA aux 360 communes que compte le Cameroun, ceci dans le cadre de la lutte contre la propagation du Coronavirus.

Suivez la page Coronavirus
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!