Encore un attentat perpétré en Afghanistan, il y a unedizaine de jours, par un kamikaze islamiste. Pléonasme, serai je tenté de dire.Il ne se passe pas une semaine, sans que le monde soit inquiété ici et là, parun "fou d’Allah", par un pur "assa-saint". La cible fut un lycée où fleurissentde jeunes pousses, fauchées par la fatalité d’un croissant de lune empourpré.

Dernièrement, en France, des attaques à la voiture-bélier, lancée sur desbadauds. Résultat : unepersonne a succombé à ses blessures.

Jusqu’à quand verrons-nous cesatrocités, ces corps démembrés ou décapités ? Jusqu’à quand l’horreur se médiatisera t-elle sans vergogne ? Allah souhaiterait-ill’extinction de l’humanité ? Croire en un supposé Dieu qui inciterait sesfidèles à ne pas se soumettre à leur conscience peut il être crédible ? Je nepense pas. De plus, à mon humble avis, on ne peut gagner leparadis au ciel, en faisant vivre l'enfer sur terre. Pour ma part, la vraie mécréance consiste à ne pas sesoumettre à la conscience, car cette dernière est le murmure de Dieu.

Ceci dit, dans un contexte sociétal, le problème de l’Islam aufond, n’est rien d’autre que l’Islamisme. Ce n’est pas tantl’immigration qui en est la cause (comme l’affirment mordicus des personnalitéséminentes de l’intelligentsia politique et médiatique), mais bienl’intention des esprits. L’amalgame ne peut être en aucun cas une solution.Cela serait la pire des horreurs qui soit, voire même la pire des mécréances,et nous renverrait aux heures sombres de l’histoire.

Cet islamisme est non seulement sanguinaire et totalitaire, mais entache etterni conjointement par des dommages collatéraux, l’image du musulman lambda,en attisant les suspicions et autres préjugés inhérents. Ce qui au final, fait beaucoupplus de dégâts qu’on ne pense. Ces actes crapuleux d’assassinats et dedécapitations sporadiques de par le monde, tuent également la respectabilité demusulmans non pas « modérés », mais conscientisés et surtout humanisés.

Si certains aspirent et s’attendent à un monde de terreuret de haine, gageons que le mal au final ne l’emporte à terme sur le bien, parceux qui aspirent et attendent, telle la venue du Messie, à un monde de Paix,d’Amour et de Justice.

Ne manquez pas notre page Facebook!