La journaliste du Nouvel Obs Élisabeth Schemla raconte, dans son livre "L'islam, l'épreuve française", désormais disponible en ebook, son incroyable entretien avec Lionel Jospin, à l'époque ministre de l'Éducation nationale, lors de l'affaire de Creil, en 1989, qui marqua la première offensive islamiste dans les écoles.

Interrogé par la journaliste sur la symbolique de ce vêtement, porté dans une école laïque, "et qui incarne l'oppression des femmes" selon Elisabeth Schemla, Lionel Jospin résume la pensée de l'ensemble de la classe politique française, mais aussi de nombre de "corps intermédiaires", capables de mobiliser les Français.

Le livre d'Elisabeth Schemla est devenu la bible de 'Riposte Laïque'

La journaliste Elisabeth Schemla, née en 1948 à Alger et auteure de plusieurs livres sur l'Algérie, est devenue une sorte d'icône pour plusieurs associations qui défendent la laïcité, à l'image de 'Riposte Laïque'.

Cyrano, l'éditorialiste phare de cette structure explique : "Jospin, comme Mitterrand, s'en foutait que la France s'islamise, comme Chirac, comme Sarkozy, comme Hollande, comme Macron, comme Mélenchon, comme Jadot, comme Bayrou, comme Jacob, comme Baroin, et comme tous les fossoyeurs du pays, à qui nous devons la présence, sur le sol français, de plus de 11 millions de musulmans, de plus de 20 % d'extra-Européens, de plus de 30 % des naissances en France, à présent."

Tout semble dit dans ces quelques phrases.

Et bien non.

Pierre Cassen, le fondateur de 'Riposte Laïque', enfonce le clou, en comparant différentes situations : "Mais que dire de ces catholiques, capables de descendre par millions dans la rue contre 'Le Mariage homo' ? Ils perdront cette bataille, mais ne se mobiliseront jamais, pour la plupart d'entre eux, contre l'islamisation de notre pays due à l'invasion migratoire. Nous n'aurons pas la cruauté de nous demander, entre Macron et Marine, pour qui la majorité de ces manifestants a voté...

Conclusion : pour ces millions de manifestants, le mariage homosexuel était plus important, pour les catholiques, que le fait que la France devienne musulmane….".

Le père d'une victime du massacre du Bataclan s'indigne

Le fondateur de 'Riposte Laïque', Pierre Cassen, est assez amer, en comparant différentes situations : "Comment ne pas penser, dans le nouveau conflit qui paralyse la France, un an après le mouvement des Gilets jaunes, à cette phrase tonitruante de Patrick Jardin, père de Nathalie, assassinée au Bataclan, au sujet de cette grève : "Bande d'abrutis, à quoi sert une bonne retraite dans un pays islamisé ?"...."

Selon Pierre Cassen, "Patrick à tout dit.

Remarquons d'abord que l'ensemble des syndicalistes, qui appellent à lutter contre Macron, sont les mêmes qui appelaient, et avec quelle virulence, à voter pour Macron en 2017 ! De même que les politiques qui les soutiennent. Encore plus grave, les Martinez-Mélenchon-Jadot-Besancenot manifestaient dans les rues de Paris avec les islamistes, contre ce qu'ils osent appeler l'islamophobie, et pour le droit de porter le voile islamique partout.

Qu'ils paraissent se foutre totalement de la vie de millions de Français, privés de transport, et de millions d'entrepreneurs, privés de la possibilité de travailler, en période de fêtes, n'est pas l'essentiel …".

Pierre Cassen dénonce la passivité des Français

Pour lui, "99 % de ces manifestants n'ont jamais bougé leurs fesses contre l'islamisation du pays et l'invasion migratoire. Pour eux, le montant de leurs retraites est plus important que le fait que le pays soit en train de crever, avec leur passivité complice, et de devenir musulman…".

Dans une France déstabilisée par le grand banditisme, comme Lyon où le sang des caïds pourrait couler, ou la ville de Grenoble en passe d'être la capitale de la prostitution, beaucoup s'interrogent, et l'association 'Riposte Laïque' tente de réveiller les consciences, via ses prises de position.

Ne manquez pas notre page Facebook!