Pour l'association 30 millions d'amis, les "méthodes du groupe volailler Duc sont d'un autre âge, en raison des souffrances infligées aux 500 000 poulets abattus chaque semaine pour la grande distribution", affirme Reha Hutin, présidente de la fondation 30 millions d'amis, contactée mercredi par téléphone.

Elle ajoute : "Des poulets de chair sont ramassés vivants, de nuit, avec une énorme moissonneuse, avant d'être tués et déplumés".

Publicité
Publicité

C'est le terrible constat effectué par des équipes de bénévoles de l'association 30 millions d'amis, qui se sont introduits clandestinement dans deux élevages du volailler Duc dans l'Aube et dans l'Yonne. A plusieurs reprises, la fondation 30 millions d'amis a fustigé les conditions d'élevage des poulets de la marque Duc, "confinés, selon plusieurs responsables, dans des espaces réduits, contraints de vivre au milieu des excréments, sans la lumière du jour, avec 16 à 18 poulets au mètre carré".

Des poulets ramassés vivants avec une énorme moissonneuse selon 30 millions d'amis

Depuis 48 heures, plusieurs médias nationaux, à l'image Paris Match, ont repris les informations de l'association 30 millions d'amis, ainsi que les vidéos des moissonneuses batteuses en action, de nuit, pour capturer les poulets. Ces terribles images ont été réalisées dans des élevages du groupe Duc, suite à l'intrusion de militants associatifs.

Publicité

Suite aux informations dévoilées par 30 millions d'amis, contactée par téléphone ce jeudi 30 mai 2019 à son siège de Chaillet, dans l'Yonne, la direction du groupe Duc n'a pas souhaité s'exprimer sur cette affaire de maltraitance des animaux, au motif que "le groupe Duc a été racheté par la société néerlandaise Plukon". L'embarras des assistantes de direction du groupe Duc peut s'expliquer par la communication internationale réalisée par la firme qui commercialise un demi million de poulets de chair par semaine.

En effet, depuis une décennie, le message marketing du groupe Duc, en direction des consommateurs, promet un "bien-être animal pour un poulet de qualité". Pour les responsables de l'association 30 millions d'amis, "cette promesse est faite, mais cette promesse est non tenue. Cette promesse est juridiquement à la limite de la légalité et passible des tribunaux au motif de "communication mensongère".

Un appel en direction des consommateurs de poulets

Dans une France habituée par les scandales alimentaires,ce n'est pas la première fois que 30 millions d'amis fait des révélations, les méthodes du groupe Duc révulsent les amis des animaux.

Après la mayonnaise à l'huile de moteur, après les ventes annoncées par Arnaud Lagardère qui brade ses titres phares à un groupe tchèque, on assiste à des prises de position médiatiques de la part de nombreuses associations, soucieuses de se faire entendre dans les médias.

Reha Hutin justifie cette communication de crise "par la responsabilité des consommateurs qui achètent les poulets de la marque Duc. Le grand public doit boycotter les volailles de marque Duc pour sanctionner les effroyables méthodes d'abattage des poulets.". Une nouvelle fois, l'association 30 millions d'amis continue son combat pour la cause animale.

Publicité

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite