Il semblerait, selon nos confrères de la rédaction de Paris-Match, que le président de la République Emmanuel Macron redoute plus Nicolas Hulot que les gilets jaunes. Le 23 mai, à 72 heures des élections européennes, le président de la République téléphone à son ex-ministre de l'environnement, en soirée. L'entretien dure plus d'une heure. Emmanuel Macron tente de canaliser l'animateur Nicolas, qui doit, le lendemain, intervenir sur un plateau télévision.

Publicité
Publicité

Le chef de l'état redoute que Nicolas Hulot ne "plume" Nathalie Loiseau, tête de liste LREM aux élections européennes qui multiplie les dérapages.

Joint par téléphone ce 27 juin 2019 à son domicile breton, le défenseur de l'environnement Nicolas Hulot confirme "l'échange téléphonique avec Emmanuel Macron" et n'a pas de mots assez durs pour stigmatiser le libéralisme "source de tous les maux pour la planète, pour la souffrance endurée par la biodiversité".

Publicité

Le Breton semble en campagne, prêt dans les starting-blocks, comme l'était Emmanuel Macron en 2016, lorsqu'il a quitté son poste de ministre de l'économie.

Nicolas Hulot estime le libéralisme incompatible avec l'écologie

Droit dans ses bottes, il avance prudemment ses arguments. Il reconnait "être en désaccord avec Emmanuel Macron". Pour lui, le président de la République Emmanuel Macron "compte au rang de ceux qui "attendent (...) qu'une croissance exponentielle reparte. Mais, à mes yeux la croissance est un médicament qui tue… Tout le monde n'a pas forcément, et c'est là peut-être qu'il peut y avoir une divergence, compris que le libéralisme est incompatible avec les enjeux écologiques…"

Dans une France, où plus de 13 % des électeurs ont exprimé un choix écologique aux dernières élections européennes, où une partie de la population conteste les dysfonctionnements du gouvernement sans être entendue, où des scandales alimentaires ponctuent régulièrement l'actualité, comme la mayonnaise à l'huile de moteur et l'absence de suites judiciaires pour les enseignes concernées, ou les ventes annoncées par Arnaud Lagardère qui brade ses titres phares à un groupe tchèque czech Media Invest, on assiste à des situations cocasses. Situations qui font rire certains, mais qui énervent d'autres personnes soucieuses de changements radicaux.

Nicolas Hulot et l'avenir de l'écologie

Réalisateur de centaines d'émissions télévisées, notamment Ushuaia, et de dizaines de livres pour assurer la protection de l'environnement, Nicolas Hulot fait désormais partie des hommes préférés des Français. Son départ du gouvernement avec constitué un coup de tonnerre dans le paysage politique. Ses passages sur les plateaux de télévisions et ses interviews inquiètent le locataire de l'Elysée, tant il est devenu un "adepte du parler vrai", si rare en politique.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite