C'est du "Jérôme Cahuzac" ou du "Bernard Tapie" à petite échelle. Le secrétaire d'État au budget Olivier Dussopt (qui revendique les étiquettes PS et LREM) s'est fait "arroser", lorsqu'il était député-maire d'Annonay, en 2017, par l'un des leaders du marché de l'eau. Pas d'une bouteille de Ricard. Mais il s'est fait remettre deux lithographies du célèbre peintre Gérard Garouste, œuvres estimées à plus de 2 000 euros.

La Saur coupe l'eau aux familles, mais offre des lithographies à Olivier Dussopt

Selon nos confrères de la rédaction du Parisien et du Huffington Post, ce cadeau a été remis au secrétaire d'état Olivier Dussopt par les dirigeants de la Saur, trois jours après qu'Olivier Dussopt ait renouvelé les concessions municipales et agglo pour l'alimentation en eau et pour la station d'épuration (également gérée par la Saur), à la sortie d'Annonay, alors que le groupe Véolia est plus performant et moins cher pour gérer ce type de structure.

Contacté le 20 mai 2020 par téléphone, un fonctionnaire municipal, qui souhaite conserver l'anonymat, lâche, avec amertume : "Ainsi la société Saur, réputée à Annonay pour sa promptitude à couper l'eau aux familles en difficulté avec des enfants, aux chômeurs qui ne peuvent honorer l'intégralité de leurs factures, fait "du gras" sur les particuliers pour offrir deux œuvres d'art (deux lithographies du célèbre peintre Gérard Garouste, très coté) au secrétaire d'État Olivier Dussopt, l'ami d'Emmanuel Macron, le complice d'Édouard Philippe pour supprimer 12 000 emplois dans la fonction publique, et pour réformer les retraites."

Olivier Dussopt imite ses prédécesseurs en politique

Localement, il est souvent reproché à Olivier Dussopt, formé à la rude école des parlementaires socialistes de l'Ardèche, Pascal Terrasse et Michel Teston, dont il fut l'assistant parlementaire, des "pratiques politiques d'un autre âge" selon notre interlocuteur municipal.

Depuis sa nomination au gouvernement, pour bien contrôler son fief d'Annonay, Olivier Dussopt a mis en place la socialiste et fidèle Antoinette Scherer à la mairie. Le ministre a aussi imposé un de ses jeunes protégés PS et LREM Simon Plenet à la présidence d'Annonay Rhône Agglo, et il soutient la candidature de Simon Plenet aux municipales de 2020.

Olivier Dussopt accepterait les pots de vins

Jointe par téléphone ce 20 mai 2020, la maire socialiste Antoinette Scherer n'a pas souhaité s'exprimer sur les attributions de marchés publics à la mairie d'Annonay, à l'époque où elle était première adjointe, chargée des finances et de l'administration générale.

Le secrétaire d'état au budget aurait reconnu cette incartade auprès de nos confrères de l'AFP, et indiqué "qu'il allait restituer ces deux lithographies", qui n'avaient pas été mentionnées dans sa déclaration de patrimoine lors de son entrée au gouvernement.

Sans l'enquête de Mediapart, Olivier Dussopt aurait conservé ces cadeaux du peintre Gérard Garouste, qui ont permis à un dirigeant local de la SAUR de s'acheter un politique pour obtenir le marché de l'eau et de l'assainissement !

Le soir de sa réélection comme député du Nord Ardèche, en juin 2017, après avoir été "mis en difficile ballotage" par la candidate LREM et avocate de Tournon-sur-Rhône Gouyet-Pommaret, Olivier Dussopt déclarait au quotidien "Le Dauphiné Libéré" : "Tout ce que j'ai, personne ne me l'a donné".

Olivier Dussopt affaiblit encore plus la République en Marche

Selon plusieurs observateurs politiques, Olivier Dussopt embarrasserait la République en Marche, à l'échelon national comme à l'échelon local. Le soir de sa nomination comme secrétaire d'État, l'animateur Nord Ardèche de LREM, et ami du secrétaire d'état au budget, Christian Massola (qui revendique aujourd'hui le poste de maire à Brossainc) fanfaronnait : "Avant, Olivier Dussopt était contre nous, maintenant il est avec nous…". Sacré tableau !

Dans les quotidiens de la région Auvergne Rhône-Alpes, l'affaire Olivier Dussopt s'ajoute à la longue liste des faits divers relayés, semaine après semaine, par les quotidiens régionaux, qui relatent la lutte contre le grand banditisme de Lyon où le sang des caïds pourrait couler ou encore la situation de ville de Grenoble en passe d'être la capitale de la prostitution, et les actions quotidiennes de la police judiciaire.

Ne manquez pas notre page Facebook!