Le PSG et Lyon ne se quittent plus. Alors que les Parisiens ont pris la première place, samedi après-midi, après une victoire impressionnante face à Lille (6-1), les Lyonnais sont revenus à la première position, dimanche soir. Vainqueur à Reims, Lyon possède le même nombre de points que le PSG (68). Mais détient une plus importante différence de buts : +39 et + 35 pour le PSG. Le coach lyonnais, Hubert Fournier, ne se cache plus. Il vise clairement la première place du classement général.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne OM

« Nous avons un autre objectif que le podium. Nous en avons même plusieurs : le titre et la deuxième place est bien aussi car elle est directement qualificative pour la Ligue des Champions », a expliqué l'entraîneur de L'OL, après le succès probant 2-4 sur le terrain de Reims, dimanche soir.

Saint-Etienne vise la troisième place

Monaco, en profitant des errements de l'Olympique de Marseille, s'accroche toujours à la 3ème place (62). La victoire à Lens (0-3) leur a permis de conforter cette position au classement général. Le défenseur monégasque, Abdennour, a confirmé les ambitions du club de la Principauté. « Un match important nous attend contre Marseille. L'objectif est de rester troisième », a expliqué le joueur monégasque. Cette prestation convaincante confirme que l'élimination en Ligue des Champions est bien digérée. Les buteurs de l'ASM se nomment Carrasco, Martial et Bernardo Silva. C'est Saint-Etienne qui talonne Monaco, avec 60 points. Les Verts de Christophe Galtier ont battu Montpellier 1-0. Il s'agit d'une très bonne opération, dans la course à l'Europe.

Top vidéos du jour

C'est un tir de Gradel, à la 20ème minute, qui a permis à Saint-Etienne de réaliser la différence. « On va essayer de jouer la meilleure position possible. Et pourquoi pas la troisième place ? », a indiqué le Stéphanois, Romain Hamouma. Marseille suit enfin à la cinquième place, avec 57 unités. Faut-il encore rappeler le naufrage collectif des Marseillais, vendredi soir face à Lorient, trois buts à cinq ? Un véritable camouflet pour le club phocéen.