Pour son entrée en lice dans la plus prestigieuse des compétitions européennes, l'AS Monaco se déplace dans une ville qui lui réussit plutôt bien : Londres. Le club de la principauté aréussicertains de ses plus grands exploits européens dans la capitale anglaise. Et voici quelques motifs qui nous font penser que cela va continuer ce soir.

Une bonne dynamique

Contrairement à l'année dernière oùles Monégasquess'étaient tirés une balle dans le pied, en réalisant un mercato catastrophique, ponctué par une élimination au tour préliminaire de la Champion's League par Valence, Monaco est sur une bonne dynamique.

Le mercatoaété bouclé rapidement et cela se ressent dans les performances des hommes de Jardim. Invaincus depuis le début de saison, les coéquipiers de Valère Germain restent sur une série de quatre victoires d'affilée. Avec en point d'orgue, la leçon infligée au PSGle 28 Août dernier (3-1). Dans la même période, les joueurs de Pochetinno, eux aussi invaincus, depuis le début de saison, ont corrigé Stoke city 0-4 lors de leur dernier match.

Monaco en habitué ?

Alors, il ne sera pas facile de battre Tottenham à Wembley.

Mais ce n'est pas une mission impossible, quand on sait que Monaco aterrasséArsenal en huitièmes de finale lors de la saison 2014-2015. Et si on veut remonter dans le temps, on peut aussi citer l'exploit réalisé par les hommes de Didier Deschamps un soir de Mai 2004 à Stamford Bridge face au Chelsea naissant d'Abramovitch. Menés 2-0, les coéquipiers de Ludovic Guily avaient arraché un match nul, qui leur permit d'accéder à la finale de la coupe aux grandes oreilles.C'était il y a 12 ans. Une autre époque.Mais les grands exploits européens se forgent dans les victoires du passé.

Certes, le club princier s'est fait étriller par les Spurs 4-1 à White HartLane l'année dernière lors de la phase de poule de l'EuropaLigue. Un résultat à nuancer si on se souvient du peu d'intérêt manifesté par les Monégasques lorsqu'ils disputaient la "petite" coupe d'Europe.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite