C’est la révélation de l’année pour le Real Madrid et pour le Football en général. Marco Asensio gagne de plus en plus de dimension au sein de l’effectif de la maison blanche. Son entraîneur, Zinédine Zidane, lui fait entièrement confiance depuis qu'il l'a recruté au Mercato 2016. Il joue tous les matchs, même si la plupart du temps il est remplaçant. Il est certain que bientôt il gagnera une place de titulaire incontesté au sein de l'effectif de l'équipe première.

Zidane mise sur le talent de ce jeune joueur

Faire entrer Marco Asensio à la 60ème ou 75ème minute est devenu presque un rituel pour le tacticien français. Le joueur qui évoluait encore il y a peu de temps en équipe espoir espagnol, gagne de plus en plus la confiance de son entraineur.

Et ce dernier ne compte pas le lâcher. Si, au début, on croyait que c’était pour ménager ses stars, le temps démontre que c’est bel et bien un choix affirmé de Zizou. Les performances du joueur plaident d’ailleurs en sa faveur. Il a en effet marqué 6 buts en tout sous le maillot du club de la capitale espagnole. Mais on retiendra surtout le triplé qu’il a mis face à la Macédoine en sélection nationale, ce qui a prouvé toutes ses qualités offensives. Plus récemment, son but au Camp nou délivre le Real Madrid face à son rival de toujours pour la Supercoupe d’Espagne.

Asensio reçoit les éloges de ses aînés

Bien qu’il démontre à lui tout seul ses qualités et son utilité, le jeune joueur de 21 ans a reçu de nombreuses éloges de la part de ses aînés. Parmi ceux qui se sont exprimés, l’ancien attaquant du club, Guti, reconnait que l’espagnol a tout pour plaire: qualité balle au pied, vision dans le jeu, mais aussi de l’efficacité devant le but.

Ces qualités, Morientes, un autre ancien du club, les reconnait également, jusqu’à miser l’avenir du Real Madrid sur la pépite. Dans ces conditions, la voie est toute tracée pour Marco Asensio, de quoi également menacer la pérennité du trio magique BBC après un certain James Rodriguez. Mais le manager du club sait par expérience qu’il vaut mieux prévoir la relève à l’avance pour ne pas se faire surprendre comme chez les adversaires barcelonais.

Un club en particulier doit d’ailleurs le regretter, et c’est le Barça. Non seulement son but assomme tout le stade de la capitale de la Catalogne, mais, en plus, Barcelone a hésité à le recruter au bon moment. Fidèle supporter des Blaugranas, c’est finalement chez Zidane que l'ancien joueur de l'Espanyol Barcelone signe son contrat.